Adolescence: Des jeux dangereux

Publié le par Alain GYRE

Adolescence: Des jeux dangereux

     

 

Mercredi, 06 Mars 2013

Les jeunes malgaches ont mûri. Mais dans la mauvaise voie. Pour la majorité, ils n'ont qu'une perspective d'avenir à court terme : ils préfèrent jouer à des jeux d'adulte. Par exemple, ils fument, boivent, couchent, tout ça à l'âge où à une époque beaucoup jouaient encore aux billes…

Découvrant la vie toujours plus tôt, ils ont treize, quatorze ans et sèchent les cours pour aller voir ailleurs. Lycéens en vadrouille, parfois collégiens pas assez disciplinés, il n'est plus étonnant de voir dans les salles de billard, de karaoké à Andravohangy, Mahamasina, Itaosy, etc. Même dans les bars, ces adolescents pré pubères, friment avec la cigarette au bec.

La télé a joué un rôle négatif. Des milliers de jeunes ont appris comment voler, tricher, voire assassiner. C'est l'effet catharsis. De nos jours, ce qu'on voit à la télé, dans les salles de vidéo, semble être permis. De manière générale, on fait comme les autres, on suit le mouvement par désir d'appartenance à un cercle quelconque.

Pire : lorsque leurs parents les délaissent, ils n'écoutent que leurs camarades, les chefs de bande. C'est ce qui fait aujourd'hui qu'une adolescente de 15 ans tombe enceinte sans vrai petit ami et boit pour enlever le fœtus... Des issues dramatiques pour des jeux bien dangereux…

Sarah R.

La Gazette

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article