Aéroport de Bangkok : Un bagage rempli de tortues saisi

Publié le par Alain GYRE

Aéroport de Bangkok : Un bagage rempli de tortues saisi

 

 déc 12th, 2013

 

 

 

 1-TORTUE-300x225.jpg

 

Les autorités thaïlandaises ont saisi les tortues cachées dans la valise du trafiquant malgache.

 

Un passager de nationalité malgache ayant pris le vol MD 010 de la compagnie nationale Air Madagascar le 9 décembre dernier au départ d’Antananarivo vers la Thaïlande a été arrêté à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok. En effet, il a transporté illicitement soixante deux tortues d’espèce astrochelys radiata qui est  fortement menacée dans la Grande Ile, cachées dans sa valise recouverte de mousse. Ce bagage rempli de tortues est maintenant saisi par les autorités thaïlandaises. Inscrite dans l’annexe I de la CITES, tout trafic ou  toute forme d’exportation de ces animaux endémiques du pays n’est pas autorisé. Dans la foulée, le code douanier et les lois malgaches interdisent formellement leur commercialisation étant donné qu’il s’agit des espèces protégées. L’Alliance Voahary Gasy a pris connaissance de ce trafic, grâce à son réseau d’information. L’association TRAFFIC, une alliance internationale de surveillance de trafics illicites d’animaux et de plantes protégées le confirme.

 

Impliquées  et complices. Notons que ce n’est pas la première fois que la police thaïlandaise a appréhendé des trafiquants malgaches transportant dans leurs bagages des tortues endémiques et interdites de commercialisation dans son aéroport de Bangkok. Comme d’habitude, le suspect laisse sa valise au carrousel à bagages. Ce qui a éveillé le soupçon des douaniers thaïlandais.  On se demande ainsi comment ces animaux ont pu sortir de l’aéroport international d’Ivato qui est pourtant supposé être bien équipé, aussi bien en matériels qu’en nombre des éléments de forces de l’ordre faisant le contrôle. Raison pour laquelle, l’Alliance Voahary Gasy a pointé du doigt les institutions publiques et privées impliquées dans le mécanisme de contrôle des bagages à l’aéroport international d’Ivato. Les enquêtes  doivent être ainsi menées au niveau de toutes les personnes impliquées et complices dans cette affaire et non pas uniquement le trafiquant qui a été arrêté à Bangkok.

 

Animaux de compagnie. Il faut savoir que la Thaïlande a été une plaque tournante du commerce illicite des espèces faunistiques menacées y compris les tortues critiquement en danger, de Madagascar. Ils sont très prisés comme animaux de compagnie. Quant aux soixante deux tortues saisies à Bangkok, elles sont placées dans les parcs nationaux de conservation de faune et de plantes sous la garde du département de la Thaïlande en attendant leur rapatriement.

 

Navalona R.

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article