Afrobasket: Madagascar finit quatrième

Publié le par Alain GYRE

Madagascar finit quatrième

 1-basket-copie-3.jpg

Malgré lé soutien de tout le public, les Malgaches (vert) se sont inclinés devant les Tunisiens

 

 

Sortie honorable pour l’équipe nationale malgache. Pour leur première aventure africaine, Kiady et consorts ont remporté une précieuse quatrième place sur les dix pays en course. Leur parcours s’est arrêté en demi-finales, battue par l’égypte, tenante du titre (63-107).

Hier en finale de bronze perdue, ils ont néanmoins repoussé jusqu’au bout la formation tunisienne qui les a déjà battus en match de poule (74-48), réduisant l’écart à 21 points (70-49). L'endurance et l'expérience leur ont manqué pour prendre leur revanche.

D’entrée, le camp malga­che a eu des difficultés à impo­ser son jeu devant une sélection tunisienne enragée, à la suite de sa demi-finale perdue face à l’Angola (59-72). Transcendés par leur public, venu en masse, nos porte-fanions ont pourtant résisté au rythme imposé par leurs adversaires. Fort logiquement, ce sont les Tuni­siens qui ont remporté le premier quart-temps (22-8).

Avec un excellent Elly Randriamampionona dans les tirs à trois points (18 points), Madagascar s’est bien accroché en maintenant cet écart durant les dix minutes suivantes. À la fin du second quart-temps, le tableau a affiché un score serré de 19 à 33, mais qui a donné un espoir fou aux supporteurs.

À la reprise, le camp malga­che, courageux, a continué à séduire le public de Mahamasina. Il a même tenté de rétablir l'équilibre sur le tableau d'affichage, par ses pivots Kenny et Kiady, mais en vain. Ils ont montré de la faiblesse à la finition. Au lieu de diminuer, l’écart s’est accru, 26 points à la fin du troisième quart-temps. Les protégés de Ben Yedder ont continué à mener.

Au money time, avec sa petite taille, Henintsoa Raharihasina dit Tsotsoa, qui a couru très vite entre les géants de la Tunisie, était également difficile à arrêter. Un Did’s (14 points), adroit au tir de loin (4 tirs à trois points réussis sur les 12) l’a bien secondé. Mais cela n’a pas eu beaucoup d’impor­tance pour les visiteurs qui ont creusé l’écart grâce à leurs prodiges Achref Gannouni (21 points) et Hajri Mahmoud (15 points).

Les meneurs et les pivots malgaches ont eu beaucoup de difficultés à percer la défense tunisienne. De plus, la fatigue s’est fait sentir dans le camp malgache. Les Tunisiens avec un jeu d’équipe très huilé et une meilleure individualité, ont pris totalement le jeu à leur compte. Ils ont avantageusement réussi dans les attaques et les contre-attaques et se sont envolés au score. Celui-ci était large, mais le match était très tendu.

 

Soafara Pharlin

 

Lundi 08 juillet 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article