Agribusiness: Madagascar, pôle agro-alimentaire

Publié le par Alain GYRE

Agribusiness: Madagascar, pôle agro-alimentaire            

Lundi, 16 Juin 2014

 

Madagascar, un pays riche de ses hommes, de ses ressources naturelles et de sa position géostratégique est la destination idéale pour tout projet dans le secteur de l’agribusiness dans l’Océan Indien.

 

Dans ce contexte, les données de l’Edbm font état que plus du 2/3 de la population malgache vivent en milieu rural et constituent une source de main d’œuvre abondante et compétente avec une longue tradition en agriculture, élevage et pêche. A l’image de la moyenne nationale, plus de la moitié de ces ruraux sont des actifs potentiels.

 

Sur les 60 millions ha de superficie totale de la Grande Ile, presque la moitié se prête à l’agriculture et 18 millions ha demeurent encore disponibles. Une étendue qui dépasse largement la masse terrestre de toutes les autres îles de l’Océan Indien combinées. Une large gamme de produits tropicaux et tempérés se côtoient grâce à la diversité des conditions pédoclimatiques de l’« Île Continent » et à l’existence de ressources en eau pour l’irrigation et la production d’énergie (2.000 km de rivières).

 

Actuellement, Madagascar produit : environ 3,6 millions t de riz : plus que le reste des pays de la SADC combinés et classé 3ème producteur en Afrique. La technique intensive malgache est maintenant répliquée dans le monde entier ;

 

Plus d’1 million t de céréales et d’autres féculents : maïs, pomme de terre, manioc, légumineuses ; Fruits et légumes avec l'une des gammes les plus larges dans le monde : des fèves tempérées, en passant par les pommes/poires et les baies de fruits tropicaux jusqu’aux divers types de piments ; Des Litchis avec 70% de part de marché en Europe : 1er exportateur mondial de ce type de fruit ;50% de la vanille du monde : 1er exportateur mondial d'épices et d'autres huiles essentielles ; Du café, du thé et du cacao de haut de gamme.

 

8 millions de bovins avec une production laitière d’environ 400 l/an, plus de 3 millions d’ovins, caprins et porcins et 30 millions de volailles font de Madagascar l’un  des pays d’Afrique dotés de grands troupeaux d’animaux d’élevage. Sa forte expertise dans la préparation de la viande de canard/foie gras et les viandes exotiques (autruche, crocodile), la production de miel et divers autres produits apicoles distinctifs est reconnue mondialement.

 

Etant une île, Madagascar possède des potentialités dans la pêche et l’aquaculture : Une ZEE couvrant 115 millions ha et un vaste plateau continental d’environ 12 millions ha riche en ressources ichtyologiques ; 5.600 km de littoral, plus de 300.000 ha de mangroves dont 50.000 ha sont des tannes et 30.000 ha aménageables pour la crevetticulture ; 160.000 ha de plans d’eau naturels favorables à la pisciculture en cage et/ou en enclos, jusqu’à 150.000 ha de rizières irriguées dont 34.000 ha propices à la rizipisciculture et 20.000 ha de surfaces à bonne maîtrise d’eau aménageables en étang ; Un potentiel halieutique et d’aquaculture de plus de 500.000 t/an dont 60% d’intérêt commercial ; Plus de 50% des algues utiles à l’homme se trouvent à Madagascar.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article