Agriculture : Baisse de rendement de la pomme de terre

Publié le par Alain GYRE

Agriculture : Baisse de rendement de la pomme de terre

Les producteurs sont inquiets. La période pluvieuse favorise la prolifération de la maladie de pomme de terre dénommée Milidiou à Andramasina. Elle entraîne une baisse importante du rendement dans cette localité, connue pour sa forte potentialité dans ce domaine agricole. « La tige des plantes se détériore, et les tubercules présentent un mauvais goût. À cause de cette maladie, nous ne pouvons pas les conserver plus de 24 heures alors que le rendement est déjà en baisse. Si le rendement à l'hectare est de dix tonnes, maintenant, il n'est plus qu'à six ou cinq tonnes, soit presque la moitié» témoigne Rakotondramasy, un producteur à Ambohi­miadana, commune du district d'Andramasina.
Un atelier national regroupant tous les acteurs intervenant dans la filière a été organisé récemment à Antsirabe, pour examiner de près la situation et apporter des solutions adéquates. À l'issue de cet atelier, il a été recommandé aux producteurs d'utiliser le procédé de la sélection positive. Selon Solofo Heritina Rafalimanana, les pommes de terre saines sont triées et plantées dans les zones non infectées. En période pluvieuse, la culture se fait sur les «tanety» et c'est pendant l'hiver qu'elle se fait dans les rizières indemnes. Par ailleurs, des recherches sont entreprises afin de trouver des germes plus résistants à la maladie. Ils sont actuellement en phase d'expérience.

Lantoniaina Razafindramiadana

Mardi 19 mars 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article