Agriculture intensive et écologique: Un défi à réaliser

Publié le par Alain GYRE

Agriculture intensive et écologique: Un défi à réaliser       

Lundi, 04 Novembre 2013

La participation de l'artiste plasticienne Myriam Merch marquera l'exposition scientifique intitulée « La nature comme modèle, pour une intensification écologique de l'agriculture », qui aura lieu à l’IFM du lundi 4 au mercredi 20 novembre.

 

A l’initiative de l’IRD, avec les visiteurs, l’exposition tentera de répondre à la question modèle, pour une intensification écologique de l’agriculture. Qu'est-ce qu'une agriculture à la fois écologique et intensive ?               

 

Le terme agriculture écologiquement intensive est à haute valeur environnementale. Elle se définit par une agriculture qui utilise intensivement les fonctionnalités des systèmes productifs et s’appuie aussi sur les principes de la viabilité des écosystèmes et des sociétés. Cela veut dire qu’il faut recourir au fonctionnement de l’écosystème et amplifier ses fonctions productives pour réussir à produire plus. Tandis que la situation peut être extrêmement tendue pour les 30 prochaines années à venir, multiplier par deux la production agricole mondiale d’ici 2050 reste un défi. Il faut tenir compte des contraintes temps et environnementales alors que la population mondiale croît. On est pris dans une course de vitesse entre la croissance de la population mondiale et la croissance de la production et de l’autre, la contrainte environnementale. Si on continue à ne pas tenir compte de l’environnement et que l’on continue sur notre lancée de la déforestation, on peut certes continuer à produire toujours plus pour l’alimentation animale et humaine mais au prix d’une catastrophe écologique. Il faut repenser les paysages pour qu’ils soient plus productifs et soient producteurs de services écologiques et qu’ils soient plus esthétiques.

 

Il n’y a pas de « modèle » agricole unique à toute la planète mais, les débats restent ouverts pour permettre à toutes les agricultures du monde de développer leurs propres potentialités, en fonction des caractéristiques des territoires et des sociétés qui les peuplent.

 

NIR

La  Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article