Agriculture : Les grêles détruisent la végétation

Publié le par Alain GYRE

Agriculture : Les grêles détruisent la végétation

 

Les paysans sont dans l'expectative. La grêle qui a fortement touché une grande partie de la périphérie sud d'Antananarivo a causé de gros dégâts sur l'agriculture. Toutes les cultures qui poussaient encore dans les champs ont été détruites. À commencer par les arbres fruitiers, notamment les pêchers qui commencent à donner des fruits en cette période de l'année. Les dernières productions de la culture de contre-saison ont également été victimes de ces grêlons inattendus.

« Mes cannes à sucre ont été transformées en une sorte de paille par les grêles. Heureu­sement que la période de repiquage n'est pas encore arrivée », se console Josoa Randrianary, agriculteur d'Ambohi­bary-Antsahadinta.

Mais les paysans ont peur. Le climat a beaucoup changé et il n'est pas impossible que la grêle frappe à nouveau. De surcroît, leur taille inhabituellement grosse, est du jamais-vu pour eux.

« Si des grêlons de cette grosseur frappaient les rizières, les dégâts seraient énormes », poursuit Josoa Randrianary. Mais les inquiétudes portent surtout sur l'arrivée des cyclones qui risquent d'être particulièrement violents.

 

 

Mahefa Rakotomalala

 

Mardi 15 octobre 2013

L'Express 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article