Aide et Action : Pour la scolarisation des enfants du Sud

Publié le par Alain GYRE

Aide et Action : Pour la scolarisation des enfants du Sud

   

.

 

Lundi, 18 Février 2013

Plusieurs enfants restent encore dans des conditions précaires et dont les les droits ne sont pas respectés. En valorisant son concept et surtout ses activités, Aide et Action, a répertorié de nombreux enfants du Sud de la Grande Ile victimes des pires formes de travail.

Lors des enquêtes menées par l'organisme en novembre 2012, 637 sont des enfants identifiés, menacés et victimes du travail. Sur la totalité, 496 enfants vulnérables dont 221 filles et 141 enfants travailleurs dont 59 filles. Mais suite à la sensibilisation effectuée par l'organisme, 846 enfants s'intéressent à la scolarisation pour cette année scolaire 2012-2013. Pourtant, l'objectif de l'organisme est de scolariser 500 enfants, et en coopérant avec d'autres organismes, ces élèves se trouvent actuellement à l'école.

De plus, grâce au soutien d'un operateur téléphonique, 104 enfants sont à leur charge. En fait, les bénéficiaires du don jouissent d'une scolarisation gratuite cette année. Actuellement, dans la région, le coût moyen annuel de la scolarisation ou de la rescolarisation d'un enfant s'élève à 58 000 ariary, dont 32 000 ariary pour les fournitures scolaires, 20 000 ariary pour les frais d'inscription et 3 000 ariary pour le soutien scolaire.

Plus précisément, la collaboration concerne en effet de la scolarisation et la rescolarisation des enfants de 05 à13 ans, garçons et filles dans les communes d'Andranolava, Ambinany et Miary Taheza. Pour ce faire, un chèque de 6 millions d'ariary a été remis par l'operateur jeudi dernier à Ankorondrano pour réaliser ses activités, notamment le développement de l'éducation dans le Sud de la Grande Ile.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article