Air Madagascar/Union européenne: le B737 (ex-Force One) peut voler en Europe

Publié le par Alain GYRE

 

 

Air Madagascar/Union européenne: le B737 (ex-Force One) peut voler en Europe

(12-07-2013)

La sortie d'Air Madagascar dans la liste annexe B de l'aviation européenne est-elle imminente ? L'autorité de l'aviation européenne a intégré dans la liste des aéronefs pouvant voler en Europe le B737 5RM-RM, l'ex-Force One.

 

air mad 1-air-mad.jpg

 

L'un des A340 d'Air Madagascar sur la piste de l'aéroport d'Ivato

© TGN

Avec le B737 immatriculé 5RM-RM, l'ancien Force One que l'Etat a donné à la compagnie nationale de transport aérien Air Madagascar en 2012, le nombre d'appareils de la compagnie qui peuvent voler en Europe atteint actuellement 10. Plus précisément, cette intégration fait suite à la demande formulée par la compagnie malgache. Ainsi, ce Boeing rejoint les 2 autres B737, les 2 ATR 72-500, l'ATR 42-500, l'ATR 42-320 et les 3 DHC 6-300 pouvant voler le ciel européen.

 "C'est déjà bien et très bien même pour Air Madagascar car cela marque la confiance aux opérations de la compagnie", selon Hugues Ratsiferana, DG d'Air Madagascar.

 "Nous prenons en considération le renouvellement de la flotte d’Air Madagascar", selon le communiqué de la commission de l'Union Européenne tout en précisant que cette décision se fonde sur l’avis unanime du comité de la sécurité aérienne qui réunit des experts en matière de sécurité aérienne de chacun des 28 États membres de l’Union, de la Norvège, de l’Islande, de la Suisse et de l’Agence européenne de sécurité aérienne.

 

Toutefois, la restriction est encore là. Et c'est la confiance de l'Europe sur les opérations de l'aviation à Madagascar qui pourrait enlever cette restriction. Mais cette confiance ne serait totale tant que l'aviation européenne n'accorde sa pleine confiance à l'aviation civile malgache qui doit de son côté surveiller les opérations d'Air Madagascar.

 

Rappelons qu'Air Madagascar fait partie depuis 2011, de 10 autres transporteurs aériens faisant l'objet de restrictions d'exploitation et donc autorisés à exercer leurs activités à destination de l'UE tout en étant soumis à des conditions strictes. Ses B767-300 ER ont été interdits d'être exploités sur le vieux continent. De ce fait, elle a opté pour l'acquisition d'un Airbus A340-200 à Air France pour exploiter la lugne Europe et qui est actuellement piloté par des équipages techniques de la compagnie islandaise Air Atlanta Icelandic.

 

Solofo Andrianjakarivelo

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article