Ambalavao: Augmentation du nombre des visiteurs de la réserve d’Anja

Publié le par Alain GYRE

Ambalavao: Augmentation du nombre des visiteurs de la réserve d’Anja       

Samedi, 02 Novembre 2013

Depuis quelques temps, de nombreux visiteurs s’intéressent à la réserve d’Anja à Ambalavao. Au début, l’association paysanne gestionnaire du parc n’a enregistré qu’une cinquantaine de visiteurs en une année mais actuellement, les statistiques ont doublé voire triplé surtout pendant les mois d’octobre et novembre.

  1 anja-reserve-madagascar-copie-1

La réserve communautaire d'Anja est une réserve naturelle protégée depuis 1999 conformément à la législation malgache. Elle s'étend sur 30 Ha et se situe à 13 Km au sud d’Ambalavao, en bordure de la RN7. Cette aire protégée a été créée à l'initiative de la communauté villageoise locale pour la protection de l'environnement. La réserve est gérée par une association locale qui a pu garder son indépendance de celle qui gère les grands parcs nationaux de Madagascar. A cet effet, plusieurs villageois, 300 personnes environ, procurent la gestion du parc en tant que guides, pisteurs, administrateurs…

  1-anja-arrivee.jpg

La réserve d'Anja est une forêt sèche située au pied d’une montagne de granite localement dénommée

 1 anja

« Les Trois Sœurs » et est dotée d'une flore variée dont des eucalyptus, des orchidées et beaucoup d'espèces qui sont utilisées à des fins médicinales. La faune y est constituée principalement de Lémurs catta, de caméléons, de certains serpents et d'oiseaux. Le Maki catta qui est un animal diurne, mesure un peu plus d'une quarantaine de centimètres avec une queue longue de55 à 60 cm. C’est un lémurien omnivore qui se nourit principalement de fruits, de fleurs, de feuilles ou d'insectes selon les saisons.

 

La réserve abrite trois espèces de caméléons: le caméléon d'oustalet (Furcifer oustaleti) dont la longueur maximale avoisine les 65 cm, le caméléon à lignes blanches (Furcifer lateralis) long d’environ 20 cm et enfin, le Brookesia qui est de taille plus petite. Ces trois espèces sont endémiques à Madagascar.

 

Par ailleurs, deux circuits sont proposés pour visiter la réserve d’Anja. Le premier, un petit circuit de moins de 2 Mm se parcourt en deux heures environ et permet de découvrir les lémurs catta. L’autre circuit a une longueur de 4,6 Km et permet une découverte plus approfondie de la réserve et de sa flore. 

 

R.V.

La Gazette

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article