AMBANJA : Le cacao anime la ville de Sambirano

Publié le par Alain GYRE

AMBANJA : Le cacao anime la ville de Sambirano

1-cacao.jpg

Le festival Sorogno-Cacao est un moment de grandes festivités annuelles à Ambanja

 

La quatorzième édition du festival « Sorogno-Cacao » est l’événement phare d’Ambanja. Quatre jours de festivités à ne pas manquer.   

 

Septembre pointe son nez et les festivals s’annoncent. Un festival chasse un autre dans le Nord. Apres Donia, de Nosy Be, en juin, maintenant Sorogno-Cacao d’Ambanja fête, cette année, son 14e anniversaire. L’initiative émane de l’ONG Sorogno, ou Sambirano organisation pour le développement opérationnel et garanti du Nord, après avoir connu, durant la dernière décennie, des difficultés sur la filière cacao, dont une baisse de production et de qualité de produits, un marché extérieur insuffisant, des vols…

Pourtant, Ambanja est réputée pour être la capitale mondiale du cacao par la bonne qualité de son produit. Ayant eu égard de cette situation, Sorogno organisation a vu le jour en 1999, à Ambanja, et a décidé de mettre sur les rails le festival Sorogno-Cacao dont l’objectif est de relancer cette filière en faisant connaitre ses potentialités économiques.

Dans le patois de la région, le mot « sôrogno » désigne la marée. Pendant la pleine et la nouvelle lune, le niveau de la mer atteint son niveau maximum. On dit que la mer est « sôrogno » ou « misamonta», en malgache. C'est une période durant laquelle la nature du paysage côtier acquiert une beauté sensationnelle où toutes calamités naturelles sont bannies. 

Diversités

Faunes et flores se livrent à un concert où beauté et harmonie agissent à l'unisson pour donner une atmosphère agréable et nostalgique.

En fait, toutes les festivités tourneront autour du cacao. « Durant ces quatre jours de fête et d’animation, des stands seront installés au stade pour que les producteurs et les opérateurs puissent exposer leurs produits qui font la renommée de la vallée de Sambirano. Sans parler de la conférence-débat sur le sujet », a avancé Malaza Ramanamahafahay, membre du comité du festival.

Par ailleurs, ce festival propose une programmation à la hauteur des attentes du public sambiranois. Des le deuxième spectacle nocturne, différents artistes de grosses pointures nationales se produiront sur scène, notamment, Jerry Marcos, Riviera, Fandrama, Wawa, Zadry Amed, Haramy, Onja Tinondia, ainsi que d’autres locaux.

Outre la finale du tournoi de football et de la course moto, la fête sera pimentée par des concours de danses folkloriques de « sakalava Bemazava», comme « Maganja », « Masavy», ainsi que du concours de port d’habillement traditionnel connu par l’appellation locale « salovagna ndraiky kisaly». Le combat de coq et le traditionnel « Moraingy » ne sont pas en reste.

 

Raheriniaina

 

Jeudi 05 septembre 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article