AMOURS OCEANES Jean-Pierre HAGA

Publié le par Alain GYRE

AMOURS OCEANES

 

J’ai donné mon amour à quelques sœurs lascives

Et abreuvé mon cœur à leurs sources d’eaux vives,

J’ai caressé leurs monts et parcouru leurs plaines,

Ri de leurs cris de joies et pleuré de leurs peines.

Elles sont belles une à une, différentes à la fois

Et réchauffent au soleil, leur croyance et leur foi

Pour une sororité qui murmure enivrée

Dans les sonorités d’un vent chaud enfiévré.

 

Elles sont sept, quatre et trois, cinq et deux, six et une

Et s’entêtent à trouver dans une histoire commune

A défaut d’un ancêtre, une passion sans voile

Un même émoi bercé sous les mêmes étoiles.

Je pourrais vous conter, sans rougir, nos ébats

Car ces belles, désirées de leurs hauts à leurs bas

N’ont jamais eu pour moi un battement de cils

Ni des gestes de femmes ou des envies graciles.

 

Et pourtant, ces pudiques, ont ensemble un amant

Qui effleure leurs côtes et leur fait mil’ tourments

Et les sept adorées retrouvent en lui le lien

Les tenant à jamais : c’est l’Océan Indien.

Car elles sont îles ces « Elles » et leurs doux noms naviguent :

Madagascar, Seychelles, les Comores ou Rodrigue

Aussi les sœurs jumelles, La Réunion, Maurice

Et Mayotte si belle où les cœurs se languissent.

 

Océanes amours,

Je polygame à mort

Je vous ferai ma cour,

Me ferai vos décors

Lèverai l’ancre pour

La mouiller en vos ports

 

 

Jean-Pierre HAGA

(1ER prix du concours international Chansons sans frontières 2007)

Publié dans Poèmes malgaches

Commenter cet article