Ampangadiantrandraka, Moramanga: Dispose d’un arboretum

Publié le par Alain GYRE

Ampangadiantrandraka, Moramanga: Dispose d’un arboretum       

Mardi, 05 Novembre 2013

En plus des divers sites, des réserves naturelles et des parcs dans la zone de Moramanga et ses environs, Ampangadiantrandraka dispose désormais d’un arboretum.

Ampangandiantrandraka, un des villages dans le fokontany d’Ampitambe (sur la route nationale 44, à quelques kilomètres de Moramanga), se situe en effet au cœur des Bezanozano, à côté du site d’exploitation du nickel et du cobalt d’ Ambatovy. Plus précisément, il se trouve au cœur de la forêt. En tant  que zone naturelle, elle abrite plusieurs espèces d’arbres, dont la plupart sont endémiques et ont des vertus thérapeutiques et d’autres sont sacrés.

Suite à l’importance de cette zone, en tant que réserve naturelle et réserve culturelle et médicinale, Ambatovy a pris l’initiative de restaurer ces arbres  à travers la création d’un arboretum. Ce dernier consiste entre autres en d’un site de recherche et de démonstration de pépinières.

 

A l’heure actuelle, le centre abrite plus de 148 espèces d’orchidées pré-identifiées et collectées avant la phase de construction d’Ambatovy. Les informations publiées indiquent que 80% de ces espèces sont endémiques. Selon les informations recueillies, l’arboretum d’Ampangandiantrandraka sert à la réhabilitation future du site minier. En fait, des jeunes plants d’essences autochtones y sont développés pour être plantés à la mine plus tard. En ce moment, la pépinière compte produire 250 000 plants par an.

 

Autrement dit, le centre est en place afin de sauvegarder les espèces existantes et endémiques de la région. Et elles seront réintroduites dans leur milieu naturel, au fur et à mesure de la restauration du site minier à la fin de l’exploitation.

 

Et, en plus d’un jardin botanique, elle reflète la culture Bezanozano. Ainsi, le centre propose des circuits touristiques comme l’allée des aloès, des orchidées, des lisières, des dracaena  et d’un site sacré. Ainsi, l’arboretum d’Ampangandiantrandraka est ouvert à tout le monde à partir de 15 ans.

 

R.V.

La Gazette

 

 

 

 

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article