Andasibe: Le nombre de visiteurs diminue

Publié le par Alain GYRE

Andasibe: Le nombre de visiteurs diminue       

Jeudi, 21 Novembre 2013

Si le nombre des visiteurs du parc d’Andasibe a atteint 28 000 en 2008, il était réduit à 4 000 en 2012.Ce sont les propos de Randriandranjy Gervais, VOI MM Andasibe.  La situation à Madagascar n’arrange pas les choseset le secteur tourisme paie toujours le prix fort.

 

Situé à un 3 heures de route à l’est de Tana , le parc national d’Andasibe est un haut lieu incontournable du tourisme malgache. Il figure parmi les aires protégées les plus visitées de la grande Ile à cause de sa proximité de la capitale mais aussi pour la variété de sa faune et de sa flore. Actuellement , l’association des guides touristiques du parc  enregistre 33 membres dont les missions principales sont la promotion du parc bien évidemment et la protection des ses ressoucs naturelles.  Le parc en question abrite pas moins de 1 000 végétaux dont 100 espèces d’orchidées à fleurs, 117 espèces d’oiseaux, dont une soixantaine endemiques à madagascar et  certaines jouent un rôle dans la survie de plantes, 14 espèces de lémuriens, 51 espèces de reptiles , Plus de 100 espèces d’orchidées ,  14 espèces de lémuriens,  15 espèces de mammifères, Plus de 100 espèces d’oiseaux, dont beaucoup sont endémiques dans le parc, 84 espèces d’amphibiens. On y trouve aussi des tenrecs, des insectes variés, plusieurs espèces de grenouilles, caméléons, des porcs-épics ainsi que des araignées et des reptiles. Malheureusement, ces derniers se font de plus en plus rare. La particularité d’Andasibe est d’abord le chant matinal de l’Indri Indri, le plus grand lémurien vivant . La végétation tropicale est omniprésente et le climat est humide tout au long de l’année.

 

NIR

La Gazette 

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article