Ankazoabo: Les criquets font ravage

Publié le par Alain GYRE

 

Ankazoabo: Les criquets font ravage

 

 

 

Mercredi, 03 Avril 2013

    1 sauterelles

Après avoir été frappée par le cyclone Haruna, le district d’Ankazoabo Sud, doit faire face à l’invasion de criquets. L’agriculture paie le prix fort de cette invasion. Pour la population qui n’est jamais à court d’idées, vendre ces criquets peut rapporter. Actuellement, le kapoaka de criquet se vend à 100 Ariary.

A Madagascar, 70% des ménages souffrent d'insécurité alimentaire, environ 22 millions d'habitants de Madagascar sont menacés d'une nette aggravation de la faim. Après l’état d’alerte acridienne au mois de novembre 2012, la Fao adopte une stratégie de lutte antiacridienne qui reposerait sur des opérations aériennes à grande échelle. Près de 1,5 million d'hectares seront traités en 2013-2014, puis 500.000 hectares la deuxième année, et seulement 150.000 hectares au cours de la troisième et dernière année d'intervention.

NIR

La Gazette

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article