2012-10-02 Ankazomasina, on y jetait des cercueils

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Ankazomasina, on y jetait des cercueils

     

 

Mardi, 02 Octobre 2012

En descendant Ambatondrafandrana dans le quartier de la Haute-Ville de la capitale, on arrive à un lieu qui porte le nom d’Ankazomasina. Beaucoup de gens pensaient qu’Ankazomasina (au bois sacré) vient de ce qu’il y avait autrefois à cet endroit : des arbres et des plantes sacrés tels l’amontana, le nonoka, le fano, le hasina, le volotara et le tatamo qui appartenaient au Roi. En vérité, Ankazomasina est appelé ainsi parce que c’était là que l’on jetait le bois qui avait servi de cercueil au souverain décédé. Dans la croyance de l’époque royale, tous les objets qui avaient servi au Roi étaient considérés comme sacrés.

Z.R

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article