Antalaha: un système de reboisement efficace est en cours dans la SAVA

Publié le par Alain GYRE

Antalaha : Un système de reboisement efficace est en cours dans la SAVA

     

 

Vendredi, 14 Décembre 2012

156 200 plants d’arbres exotiques prêts pour le reboisement

Une entreprise dénommée Travaux sur l’Aménagement et la Rénovation (TSAR) ou encore ATIALA, révolutionne le système de reboisement dans la SAVA. Un jeune opérateur économique de Sambava, qui a noué un partenariat avec l’association « Ma Colline » d’Antalaha a lancé quatre sites de pépinières exclusivement destinés à des arbres exotiques autochtones et ornementaux.

Conformes. Lors d’une visite effectuée dernièrement sur ces sites, les responsables du CDE/ DREF (Direction Régionale de l’Environnement et Forêts de la SAVA ont certifié que « ces jeunes plants destinés à la circonscription régionale sont conformes à la commande et prêts à être reboisés ». Une occasion également pour ces responsables régionaux de l’Environnement et Forêts de confirmer que ces plants appartiennent à l’entreprise TSAR. Maître d’œuvre du projet. Un projet très ambitieux, puisque les 15 types de plants exotiques, autochtones et ornementaux poussent à merveille. La CIREF (Circonscription Régionale de l’Environnement et Forêts à Antalaha reconnait d’ailleurs que « après contrôle, ces plants s’avèrent conformes aux normes techniques d’usage ». Quant au Gestionnaire d’Activités auprès de la Direction Régionale des Eaux et Forêts, il a tout simplement indiqué qu’il reste maintenant à trouver un site en vue du reboisement, avec ces plants.

Bonne croissance. Signalons qu’à ANTALAHA, des jeunes plants de bouée d’évêque ou Fotabe provenant de ces sites ont été mis en terre récemment au bord de la mer. Ils sont reconnus adaptés à l’endroit et la visite a permis de constater la bonne croissance des plants. Les techniciens des pépinières ont même affirmé « la disponibilité continuelle des plants pour la région toute entière ». Questionné sur le suivi des travaux de reboisement, le Gestionnaire d’Activités à attiré l’attention des communes et Fokontany où sont plantés ces jeunes plants, ainsi que les associations initiatrices de projet sur la nécessité d’entretien et de protection des jeunes plants à la suite de l’utilité des arbres à la vie de la communauté. Pour cela, il les a sensibilisés à participer à l’action périodiquement et activement.

Remi Rakotonirina

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article