Antsirabe : Des enfants retirés du monde du travail

Publié le par Alain GYRE

Antsirabe : Des enfants retirés du monde du travail

 

Les adolescents ont fêté leur formation professionnelle  par un spectacle de chants et de danse

 

 

Dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants et des adolescents, par le bais de l’accord de partenariat entre l’IPEC-Pamodec, et SOS Village d’enfants, centre de jour de Mahazoarivo Antsirabe, ce dernier a débuté des activités allant dans ce sens à partir du mois d’avril de cette année. Sa priorité est, actuellement, de retirer les adolescents de 16

et 17 ans exerçant des travaux domestiques, une forme d’exploitation des jeunes banale dans la région du Vakinan­karatra.

Ainsi, après enquête et descente sur terrain effectuées par l’équipe du Dr Aimé Johachin Raharinjatovo, directeur de SOS Village d’enfants, centre de jour Mahazoarivo, plus de 80 adolescents dans 14 fokontany de la commune urbaine d’Antsirabe ont été retirés du milieu du travail et ont bénéficié de formation professionnelle en mécanique, en coiffure et en coupe et la couture.

Ainsi, après six mois de formation, ces jeunes ont pu acquérir des connaissances professionnelles et ont reçu un certificat selon la formation suivie.

« Après cette sortie officielle, nous allons nous efforcer d’initier une collaboration avec d’autres entités pour que ces jeunes puissent intégrer le monde du travail formel », a noté Dr Aimé Johachin Raharinjatovo.

Outre ces adolescents d’Antsirabe, 140 autres jeunes de la région Amoron’I Mania ont également bénéficié de ce projet financé par le ministère français duTtravail et de la formation professionnelle.

 

 

 

Angola Ny Avo

 

Mercredi 11 decembre 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article