Après Haruna : Madagascar lance un appel à l’aide internationale

Publié le par Alain GYRE

Après Haruna : Madagascar lance un appel à l’aide internationale
(25-02-2013) - Haruna a laissé un très lourd bilan quant à son passage dans le sud et le sud-est de Madagascar. La Grande Ile lance un appel à la solidarité internationale.

1-tulear2.jpg
Vue de Toliara après le passage de Haruna
© BNGRC

D’après le bilan provisoire du BNGRC ce lundi 25 février 2013, l’on compte jusqu’ici 13 décédés (01 Morombe, 01 Betioky Sud, 11 Toliara I), 47 blessés (32 Toliara I, 3 Betioky Sud, 3 Sakaraha, 9 Bekily), 17092 sinistrés (2261 Toliara I, 5358 Sakaraha, 5212 Toliara II, 2778 Betioky Sud, 1483 CU Morombe), 6153 sans-abris (892 Toliara I, 2000 Sakaraha, 2271 Toliara II, 654 Betioky Sud, 336 CU Morombe). En outre, 220 cases sont totalement détruites (100 Sakaraha, 120 Antanimieva, District de Morombe), 691 cases décoiffées (dont 496 Morombe), 1042 cases inondées (350 Morombe, 346 Betioky Sud, 346 Toliara I, ), 69 bureaux administratifs décoiffés (18 Morombe, 6 Betioky Sud, 11 Toliara I, 34 Sakaraha, ), 26 écoles endommagées (18 Toliara I, 4 Morombe, 4 Sakaraha), 5 CSB endommagés (1 Toliara, 2 Morombe, 2 Sakaraha), 1500 ha de rizières inondées (1 200 Morombe, 150 Betioky Sud, 150 Toliara I), 01 digue endommagée (FIHERENANA/Toliara II), 01 barrage endommagé (Sakaraha), 125 poteaux JIRAMA arrachés (5 Betioky Sud, 120 Morombe), 10 fokontany dans le district de Toliara I inondés (Anketraky, Andalavay, Antaninarenina, Andaboly, Ambohitsabo, Antongobory, Ankenga, Ankilifolo, Ankabo, Antaravay). …Bref, un lourd bilan dont les valeurs ne sont pas encore estimées, suite à un survol aérien.

D’après le MAE malagasy, un second survol aérien est prévu pour ce jour à Toliara I-II, Betioky Sud, Beroroha, Sakaraha et Ankazoabo, sous l'appui du CARE et des Nations Unies. En attendant les aides internationales et/ou nationales, les responsables ont déjà entamé quelques travaux de secours et logistiques. Entre autres l’identification d’hébergement d’urgence (11 sites), l’envoi du Corps de Protection civile, l’ouverture de l’aéroport de Toliara, la distribution de vivres par le PAM…En outre, divers travaux sont programmés comme les travaux HIMO à Toliara par le FID, l’évacuation des eaux stagnantes à Morombe par la JIRAMA, mise en place de latrines provisoires….

Selon toujours la diplomatie malagasy, les dons éventuels à adresser au BNGRC peuvent être faits de deux manières : dons financiers au compte bancaire BFV SG Antaninarenina n°21020281222 50 au nom du BNGRC ; et dons en nature qui peuvent être remis directement au BNGRC, quartier d'Antanimora, route du Mausolée, Antananarivo.

Solofo Andrianjakarivelo

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article