Arbre de Noël: Une tradition qui s'installe

Publié le par Alain GYRE

Arbre de Noël: Une tradition qui s’installe

     

 

Mardi, 18 Décembre 2012

A quelques jours de Noël, ce beau sapin, roi des forêts, est déjà installé dans presque tous les foyers malgaches.

Depuis un bon bout de temps, ces sapins, accompagnés par diverses décorations inondent le marché. Cette année, aucune hausse des prix n’est enregistrée. Au marché, les prix se situent entre 4.000 Ariary à 10.000 Ariary selon la taille. Pareillement pour les décorations, elles s’acquièrent à partir de 4.000 Ariary également.

« La vente n’a pas vraiment décollé. On attend le prochain week-end pour espérer que la vente soit favorable. Pour l’heure, on n’arrive à écouler que 2 ou 3 sapins par jour », témoigne Vero, une vendeuse à Ambohimanarina. « A quelques jours près, on en vend jusqu’à 8 à 10 unités par jour », continua-t-elle.

Mais d’où vient cette tradition qui s’installe petit à petit dans l’esprit des Malgaches pour faire plaisir aux petits ? Depuis que les écoles privées d’expression française ont envahi la capitale, la tradition s’est enracinée.

En 2010, l'arbre de Noël a fêté son 500e anniversaire ! Retour sur cette tradition au parfum boisé.

Entre 2000 et 1200 avant JC, on considérait le 24 décembre comme le jour de la renaissance du soleil et depuis, on parlait déjà d'un arbre, un arbre de l'enfantement. Dans certains pays, il est de tradition d’en planter un dans le jardin le jour de la naissance d’un enfant. Et les Celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.
En 354, l'Eglise institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la Nativité. Au XIème siècle, l'arbre de Noël, garni de pommes rouges, symbolisait l'arbre du paradis. C'est au XIIème siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisément en Alsace. C’est vers 1521 qu’on y a parlé pour la première fois de "arbre de Noël". Au XIVème siècle, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux. A cette même époque, l'étoile au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethleem, commença à se répandre. Les premières traces écrites d'une décoration de ce célèbre conifère ont été découvertes en 1510 à Riga, en Lettonie. Ce sont les protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de Noël pour se démarquer des catholiques. Les fêtes de Noël sont souvent représentées par l'arbre de Noël : le sapin. Il faut dire que les aiguilles persistantes d’un beau sapin jouissent d’un côté symbolique, celui de la vie. Le fait d’illuminer un tel arbre est aussi un symbole de continuité et de renouveau.

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article