Armistice : Hommage de la France aux soldats malgaches

Publié le par Alain GYRE

Armistice : Hommage de la France aux soldats malgaches

 1-armistice.jpg

Le consul de France et le chef de la région Diana ont déposé une gerbe de fleurs au monument aux morts de Tanambao

 

 

La ville d’Antsiranana, qui a un lien d’amitié particulier et historique avec la France, n’a pas manqué de commémorer le 95e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, marquant la fin de la Première guerre mondiale, appelée aussi la Grande guerre ou la « der des ders ». À cette occasion, deux cérémonies ont eu lieu, lundi dernier, à deux endroits différents, en présence des personnalités politico-administratives de la région Diana et les résidents français de la ville. Cette journée a permis aux Français de rendre avec émotion et gratitude un hommage solennel aux combattants tombés aux champs d’honneur auxquels il convient d’associer les blessés, les mutilés, les prisonniers, les veuves, les orphelins et les victimes civiles.

La première partie, qui s’est déroulée devant le

monument aux morts sis au cimetière des Français à Tanambao, a été réservée à la commémoration proprement dite, pendant laquelle le chef de région, Romuald Bezara, a déposé une gerbe de fleurs avec le nouveau chef de la chancellerie détachée d’Antsiranana, Alain Biancardini. Puis, ce dernier a invité l’assistance à déposer des fleurs sur les tombeaux des héros de la guerre.

Outre les anciens combattants et des militaires malgaches retraités, l’on a aussi remarqué la présence des élèves du Lycée français qui ont entonné « Ry Tanindra­zanay malala ô » et « La Marseillaise ».

Pour la deuxième partie, le consul a invité ses convives à rejoindre la Résidence, sise à Lazaret, pour un traditionnel vin d’honneur.

Dans la foulée, il a tenu à rappeler que le peuple malgache a, de son côté, payé un lourd tribut pour le triomphe des idéaux de paix, de justice et de liberté.

 

 

Raheriniaina

 

Vendredi 15 novembre 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article