Art plastique : Le collectif Aléaaa en pleine création

Publié le par Alain GYRE

 

L'is'art Galerie a le plaisir de vous convier au vernissage de l'exposition "On fait comment [là] maintenant?" réalisée par 3 artistes réunionnais du collectif Aléaaa <http://www.aleaaa.re/> : Marc Lacaze, Cristof Denmont et Stéphane Kenkle qui aura lieu le *jeudi 18 juillet à 18h*.

Ce moment de convivialité sera l'occasion de restituer leur travail de résidence réalisé à Imaitsoanala
<
http://imaitsoanala.wordpress.com/>(Ambohimangakely), accueilli par l'association Kantsa <http://kantsa.org/>


En attendant la plaisir de vous y retrouver,
Bien à vous,
l'équipe Is'Art

Is'Art Galerie
http://isart-galerie.blogspot.fr/
www.isart-galerie.mg

17 rue Rabefiraisana (immeuble SICAM)
Analakely
101 Antananarivo

+261 (0)33 25 148 71
+261 (0)33 028 12 51

et en France
+ 33 (0)6 79 53 47 13
+ 33 (0)6 83 75 00 39

 

Art plastique : Le collectif Aléaaa en pleine création

 

 1-arts.jpg

Quelques œuvres du trio Aléaaa sont déjà prêtes pour l’exposition de ce jeudi à l'Is'art Galerie Analakely

 

Une bande d'amis artistes plasticiens va exposer à l'Is'art Galerie Analakely, à partir de jeudi. Des œuvres représentant Madagascar dans le concret.

 

«On fait comment [là] maintenant », la question peut se poser sur tous les plis et les plats de la vie malgache de ce moment. Cette demande, en apparence, de jeunes « glandeurs » en quête d'activité est, en fait, de trois artistes plasticiens qui vont exposer, jeudi, à l'Is'art Galerie Analakely.

Ils viennent de La Réunion et ont débarqué avec pratiquement rien.

« Sans tubes de peinture, sans création, rien », tamponne Stéphane Kenkle.

C'est donc une aventure artistique, plus ancrée sur le vécu et le ressenti que se sont assignés les trois amis d'enfance. En attendant le grand jour, ils se trouvent en hibernation, présents au pays pour vingt jours de résidence, à Imaitsoanala Ambohitrombihavana Ambohi­mangakely. Les jeans graffés de taches de peinture, sandales aux pieds, … et en pleine nature. Encore en plein dans leurs

travaux.

Quelques tableaux sont déjà prêts à se faire découvrir. Tout est question de symbole, de rapprochement et de singularité.

« Évidemment, la première découverte, c'est cette similitude entre Madagascar et La Réunion. Insularité, végétation, par exemple », souligne Cristof Denmont.

Regard rasant

Le pays, ils le traitent à travers ses taxis-brousse, ses formes, ses rencontres. Tout ce que les trois peintres ont vécu en direct. Une athmosphère générale, en quelque sorte, avec une infime pointe de stéréotypes.

Sur un des tableaux, Jean Marc Lacaze prend une représentation moins canonique du zébu malgache. Au lieu de l'habituelle tête à cornes, il ressort des pâtes en lévitation sur un tas de briques ternes et une forme de toiture.

Avec les trois artistes, les couleurs sont moins criardes que d'habitude, plus accrochées à juste titre et planent sur la facilité. Pourtant, le trio ne se complique pas trop la vie. Sauf que l'on retrouve souvent un objet rappelant l'ananas presque sur toutes les œuvres de Cristof Denmont. Le taxi-brousse devient un bolide aux contours rouges, avec des passagers aux traits inertes. Le regard est vif.

Les motifs mortuaires ont été convertis en fond de personnages roses portant comme une cruche des bouteilles à gaz, le summum de l'indépendance via une culture technique

venue de loin.

 

Maminirina Rado

 

Mardi 16 juillet 2013

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article