Audio-visuel malgache : De plus en plus sur Internet

Publié le par Alain GYRE

Audio-visuel malgache : De plus en plus sur Internet   

Lundi, 07 Avril 2014 04:39 

Les stations de l’audio-visuel malgache se mettent de plus en plus sur internet. La semaine dernière, deux chaînes ont annoncé leur installation sur le web : radio Antsiva et Kolo Tv. Il y en a eu auparavant et d’autres vont aussi survenir.

 

Tout cela au grand plaisir du public de l’île et du reste du monde (notamment la diaspora malgache) qui peut suivre en temps réel l’actualité malgache. La multiplication de l’implantation sur le web offre d’ailleurs un certain pluralisme d’opinions, et donne au dehors un aperçu de la grande diversité des titres dans l’audio-visuel malgache.

 

En tout cas, les nouvelles technologies permettent aux station radios et TV de contourner une vieille interdiction : celle de diffuser sur l’ensemble de l’île. Héritée des régimes de pensée unique des années 60 et 70, cette disposition n’autorise la diffusion sur l’ensemble du territoire qu’aux stations publiques RNM et TVM. Dès sa nomination, chaque nouveau ministre de la Communication annonce sa détermination à abroger cette interdiction d’un autre âge, mais invariablement, la déclaration n’est pas suivie d’effet. Il est vrai que beaucoup de chaînes appartiennent à des hommes politiques connus, et que le pouvoir en place tient à restreindre leur audience au plan national. Avec l’installation sur le web ou aussi l’entrée dans les bouquets satellitaires, les chaînes privées se donnent un autre gabarit et couvrent tout le territoire et même l’étranger. Dans notre histoire d’ailleurs, les stations appartenant au chef de l’Etat ne sont pas assujetties à la règle de l’interdiction, et arrosent sans vergogne tout le territoire. Pour résister à une concurrence rude, les autres chaînes tiennent aussi à se doter d’une envergure nationale et font montre d’imagination. En tout cas, signalons la vogue actuelle de la « télévision mobile personnelle », système qui permet de capter les TV numériques ou les TV sur le web avec un téléphone portable. Tout cela concourt à battre en brèche la vieille interdiction.

 

A.R

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article