Babakoto-France : Distribution de fournitures scolaires pour les établissements publics d’Antoetra-Zafimaniry…

Publié le par Alain GYRE

Babakoto-France : Distribution de fournitures scolaires pour les établissements publics d’Antoetra-Zafimaniry…

oct 13th, 2014

 anastase-300x224.jpg

« Jacqueline et Jean Pierre Erro, membres fondateurs de l’association Babakoto-France (à l’extrême droite et au centre). (Photo Anastase)

 

« Jacqueline et Jean Pierre Erro, membres fondateurs de l’association Babakoto-France (à l’extrême droite et au centre). (Photo Anastase)

 

La bonne entente qui existe entre l’association humanitaire Babakoto-France et les habitants de la commune rurale d’Antoetra-Zafimaniry dans le district d’Ambositra, région d’Amoron’i Mania n’est plus à démontrer depuis 12 ans.

 

Pour la énième fois, Jacqueline et Jean Pierre Erro, respectivement vice-présidente et secrétaire  exécutif de l’association humanitaire Babakoto-France ont tenu à faire le voyage France – Madagascar, pour rejoindre la commune rurale d’Antoetra, le 1er octobre dernier  et procéder à la distribution de diverses fournitures scolaires d’un montant total de plus de  10 millions d’ariary pour tous les établissements publics de cette contrée enclavée, dont 30 EPP et 3 CEG. Comme a tenu à  l’expliquer Jean Pierre Erro, outre les élèves, les enseignants aussi ont été dotés de calculettes solaires et de cartables pour les motiver.

 

Absentéisme. Dans son discours, Jean Pierre Erro a loué le courage des habitants d’Antoetra ce qui a valu cette distribution de diverses fournitures scolaires à partir des fiches de liaison, émanant de chaque établissement. Aussi, le secrétaire exécutif  n’a pas manqué de pointer du doigt les chefs  ZAP (Zone Administrative Pédagogique) et certains enseignants de par leur absentéisme aux postes et à demander aux parents d’élèves d’assumer leur responsabilité et de dénoncer directement et systématiquement ces agissements malhonnêtes au chef CISCO. Jean Pierre Erro d’encourager les parents d’envoyer leurs enfants à l’école, autrement les écoles ne servent à rien. Des écoles qui ont été financées par l’association Babakoto-France et ses partenaires avec la contribution des parents d’élèves, et qui doivent être constamment entretenues à travers les crédits FAF octroyés par l’Etat.

 

30 écoles. L’association Babakoto-France et ses partenaires  à Antoetra ont déjà réalisé la construction de 30 écoles, la restauration du paysage forestier « zafimaniry » en partenariat avec l’association MADAVIN, 4 réseaux d’adduction d’eau avec  l’association Electriciens Sans Frontières (ESF) dans les villages de Faliarivo, Soanierana, Antokonana, Vohitandriana, pour ne citer que cela…

 

CHAN-MOUIE  Jean Anastase

Midi Madagasikara

Commenter cet article