Boa-Madagascar et Analogh : Signature d’une convention sur l’accès au logement

Publié le par Alain GYRE

Boa-Madagascar et Analogh : Signature d’une convention sur l’accès au logement      

Samedi, 05 Avril 2014

 

Plusieurs personnes ou familles n’ont pas encore accès à l’habitat. Le rapport récent du Pnud 2010 confirme qu’il faut encore près de 950 logements à construire dans l’immédiat.

 

C’est la raison pour laquelle, l’Etat a mis en place et appuie un établissement public à caractère administratif pour la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de logement et d’habitat, l’Agenda national d’appui au logement et à l’habitat (Analogh).

 

Ayant le même objectif sur la promotion de logement, la Banque of Africa (BOA) et Analogh ont procédé aux accords de partenariat hier à l’hôtel Colbert à Antaninarenina. Lors de la signature de la convention, Abdallah Ikched, directeur de la BOA-Madagascar a précisé l’intérêt (général) de ces accords, promouvoir le logement avec meilleur qualité-prix. Dans ce cadre, la banque participe à la commercialisation du programme logement par l’Analogh. De plus, ces accords favorisent les éventuels acquéreurs par le biais du crédit immobilier « PIA » de la BOA-Madagascar. Notons également que le partenariat permet aux personnels d’Analogh d’avoir à leur disposition une gamme de produits et service, avec des conditions préférentielles notamment un taux d’intérêts réduit pour tous les prêts personnels. Ce qui fait, selon le directeur de la BOA, que cette dernière ne participe pas seulement à la bancarisation du pays, mais également a la promotion d’un logement décent aux citoyens malgaches, dans le but d’améliorer la qualité de vie des populations locales avec un taux fixe pendant 20 ans quelque soit l’inflation.

 

De son côté, le directeur général d’Analogh, Dera Randriatsarafara n’a pas manqué de féliciter la banque sur l’action citoyenne d’accompagner la volonté de l’Etat sur la promotion du logement et de propreté. Grace à la banque, les populations malgaches ayant des rendements très basses peuvent bénéficier de ce projet à moyen et à long terme. C’est ainsi qu’il a rappelé que 92% de la population malgache vivent avec moins de 2$/jour.

 

Dans ce cadre donc, l’Analogh offre trois types de logement dont les logements sociaux, ceux des fonctionnaires et ceux de moyenne gamme dits économiques  dont le coût est accessible à tout le monde. Le logement social varie de 25 à 30 millions d’ariary dont l’acquéreur paye près de 125.000 ariary/mois. Ce type de maison s’étale sur une superficie de 300m2 dont près de 90 m2 d’espace habité. Pour la capitale, ils seront construits dans le nouveau domaine à Imerintsiatosika. Et pour cette année, il vise à construire 600 logements différents dans toute la Grande Ile.

 

R.V.

La,Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article