Bon appétit

Publié le par Alain GYRE

Bon appétit

 

17/07/2013

  1-amalona.jpg

Nous avons esquissé, dans ces colonnes, hier, un type ancien de menu de fête qui peut déjà nous donner une idée des variétés de mets que les Malgaches avaient coutume d’offrir à leurs invités, généralement des proches parents, des amis et des voisins, lors des grandes occasions.

 

A notre  époque ; et malgré l’influence des arts culinaires européen et asiatique, de nombreux Malgaches demeurent fidèles à la cuisine  traditionnelle. Nous allons donc  poursuivre la liste des mets autrefois fort appréciés. Sans doute, des gens s’en inspireront-ils pour renouer avec les bonnes coutumes des ancêtres et conserver cette richesse culinaire qui distingue notre peuple des autres.

 

Voici notamment un repas de « Fandroana » au sortir duquel de hauts responsables du royaume n’arrivèrent plus à se tenir debout. Première étape, on avait d’abord servi du «Hofak’ondry », queues grasses de mouton sautées à la marmite, du « vavan’omby », museau de boeuf cuit une journée entière, du « tongo-kisoa », pieds de porc cuits à l’étouffée, du « karatoa », gratins ou lardons dont la graisse accompagne des choux et des tomates.  Deuxième étape : on avait présenté de « l’amalona » ou anguilles coupées en tranches disposées sur une claie de roseau au fond de la marmite et aromatisées avec des brèdes odorantes, du « kitoza », lanières de viande séchée au soleil, du « sesika », farce de viande de porc et de boeuf assaisonnées d’ail et d’épices, pilées en pâte et enrobées de feuilles de courges ou de bananiers que l’on avait fait cuire dans la graisse. Ce menu avait été accompagné de riz ou de « vary amin’anana » (riz accommodé de diverses brèdes, crevettes rouges, et haricots). Miamm ! Et bon appétit !

 

Z.R.

Midi Madagasikara

Commenter cet article