Brochettes de gambas

Publié le par Alain GYRE

Brochettes de gambas

BROCHETTES DE GAMBAS

 

Quantités : pour 4 personnes

 

Ingrédients :

800 g de gambas ou des grosses crevettes roses entières, non décortiquées

1 ananas frais

1 botte d'oignons rouges

3 citrons verts

1 verre de jus de fruit (ananas, mangue ou orange)

Huile d'olive

Un peu de coriandre fraîche

Sel et poivre

Tabasco ou une pincée de piment

 

Préparation :

-       La veille, préparer la marinade.

-       Dans un saladier, coupez les oignons rouges en deux ou en quatre, pas trop petits car ils seront ensuite piqués sur les brochettes. Coupez les tiges des oignons rouges. Ciselez les feuilles de coriandre fraîche.

-       Mélangez.

-       Salez et poivrez.

-       Ajoutez 10 gouttes de Tabasco (ou une pincée de piment), le jus de deux citrons verts, ajoutez 15 cl d'huile d'olive.

-       Allongez la marinade avec le verre de jus d'ananas (ou de sirop d'ananas si vous utilisez de l'ananas en boîte), de jus de mangue ou de jus d'orange.

-       Placez les crevettes dans un plat, afin d'avoir une seule couche de crevettes, pour que chacune puisse mariner.. Versez la marinade par dessus les gambas.

-       Placez les crevettes au réfrigérateur pendant au moins 4 heures, idéalement pendant une nuit.

-       Retournez les crevettes une fois pour qu'elles se parfument bien avec la marinade.
Épluchez l'ananas et coupez le en petits morceaux, de la même épaisseur que les crevettes.

-       Coupez un citron vert en fines tranches.

-       Préparez les brochettes en commençant et en finissant avec un morceau d'oignon rouge. Piquez les crevettes (il faut viser entre deux écailles) en alternant avec un morceau d'ananas ou une tranche de citron vert.

-       S'il reste des oignons et des morceaux d'ananas, n'hésitez pas à en faire une brochette !

Faîtes dorer les brochettes deux à trois minutes de chaque côté (le temps que les crevettes deviennent bien roses / rouges / orangées et que l'ananas soit caramélisé).

Publié dans Cuisine Malagasy

Commenter cet article