Canal d’Andriantany : Déjà envahi par les bouteilles en plastique

Publié le par Alain GYRE

Canal d’Andriantany : Déjà envahi par les bouteilles en plastique           

Vendredi, 07 Mars 2014

 

A l’heure où le monde entier se bat pour sauver notre planète de la pollution et où l’environnement connait une grande dégradation, la population malgache a opté le « je m’en foutisme ».

 

Madagascar c’est le pays où les règles environnementales sont violées sans que cette situation n’inquiète qui que ce soit. Pire encore, l’état de saleté dans laquelle les différentes villes de Madagascar se trouve atteste du fait que la population ne locale ne se sent pas responsable de la propreté de son entourage. Le canal d’Andriantany a bénéficié il y a quelques semaines d’un grand nettoyage afin de prévenir la saison des pluies et les débordements de ces canaux. Plus particulièrement, la partie qui traverse Ampefiloha a bénéficié d’un nettoyage complet à l’occasion de la cérémonie d’investiture. A peine six semaines après ladite investiture le canal d’Andriatany commence peu à peu à retrouver ses anciennes couleurs. En d’autres termes l’envahissement par  les ordures ménagères. Quand on parle de la saleté de la ville d’Antananarivo, la Commune Urbaine est souvent pointée du doigt. Bien que la CUA ne soit pas exempt e de toute reproche faut aussi se  dire que les malgaches ne savent pas respecter la propreté. Car il faut se rendre à l’évidence, notons l’incapacité de la commune urbaine à maintenir la ville propre. S’il y a autant de sacs en plastique dans nos rues c’est parce que les gens n’ont que faire de la propreté ou que les sacs en plastiques ne soient pas biodégradables. Stupefaction en voyant autant de bouteilles plastiques jetées dans le canal d’Andriantany. Est-il nécessaire de rappeler la dangerosité des matières en plastiques qui sont néfastes pour l'environnement et dangereux pour la faune marine. S'il est jeté dans la nature, il finit dans les océans où il va se fragmenter et alimenter les vortex de déchets rencontrés dans tous les océans de la planète. Ce canal d’Andriantany est pourtant un des principaux canaux de la ville d’Antananarivo s’il est bouché en saison de pluie cela peut entrainer le déluge dans de nombreux quartiers. Pourtant chaque année, lors des nettoyages de ce canal on constate que les déchets sortis de là sont composés de 90% d’ordures ménagères. Une petite mise au point la propreté de la ville et des canaux de la ville n’est pas que l’affaire de la CUA ou de l’APIPA chaque citoyen a le devoir de maintenir la ville propre.

 

Y.L

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article