"Cela aurait-il pu exister ?" Rado

Publié le par Alain GYRE

Cela aurait-il pu exister ?

 

Admettons, si c’est ce que tu désires !

      Et supposons :

Que ces enfants auraient accepté de ne pas faire grève

Et qu’ils se seraient tus, et auraient tout accepté.

Selon ce que nous avions proposé :

« Qu’examinée de près, cette affaire est embrouillée par la

politique

Et par les pouvoirs occultes, alors attention de crainte que… »

 

Y aurait-il eu,

si c’est ce que tu désires

ces changements ? Qui, en même pas deux mois

      Et en si peu de jours

      Ont été éventés

les mensonges, les accusations qui avaient entraîné

l’emprisonnement

de nos frères et qu’on les avait libérés,

      Plaisanterie à part…

si c’était sur nous, nous les « sages »

qu’ils avaient compté et à qui on avait laissé la décision

      de les libérer,

      on se demande ce qui se serait passé !

 

Y aurait-il eu,

Si c’est ce que tu désires,

Une telle force, pouvant soulever

Une foule par milliers ?

      Ne mentons pas !

Regardons la vérité et réfléchissons bien

Il n’y aurait pas eu cette chute

      Suivie d’une nouvelle pousse

Pour changer ce qui a été abîmé et fané sur pied

Si ces enfants n’étaient pas là, réclamant le progrès.

      Tout le reste en dehors de cela

      N’est que pure démagogie !

 

Zo, p. 43

 

Dia ho nisy ve ?

 

« Ndao fa tsy maninona, raha izay no tian’ise !

ka atovy hoe :

nanaiky tsy hitokona ireo ankizy ireo

ary dia mangina, handefitra hatreo,

noho ny tenintsika,

hoe : « miaro politika

sy hery hafahafa izao  raharaha izao

rehefa antomorina ka aok’itsy, fandrao… »

 

Dia ho nisy ve,

raha izay no tian’ise,

’zao fiovana izao ? Ka volan-droa tsy ampy

      sy andro vitsy monja

      dia vaky am-batolampy

ny lainga sy ny toroka nanaovana any am-ponja

‘reo rahalahintsika, ka nanafahana azy ?

      Fa kivazivazy…

raha isika angamba, raha isika « Hendry »

no nantenain’ireo, na nametrahan-tendry

hanafaka azy ireo

dia asa foana teo !

 

Dia ho nisy ve,

raha izay no tian’ise

Hery tahak’ireny, afaka nanainga

      vahoaka an’alinalina ?

Aoka tsy handainga !

Ka hijery marina sy hisaina lalina

fa tsy ho nisy akory izay fidarabohana

      nodiasam-pitsimohana

hanova  ny efa rota sy konka am-pijoroana

raha tsy tao ny ankizy, nihiaka fandrosoana.

      Fa ny ankoatr’izany

dia hambo fotsiny ihany.

 

Zo, p. 43

 

Georges ANDRIAMA NANTENA (RADO)

Textes malgaches choisis et traduits par

François-Xavier RAZAFIMAHATRATRA

 

 

Publié dans Poèmes malgaches

Commenter cet article