Chaleur: Les conséquences sur la santé

Publié le par Alain GYRE

Chaleur: Les conséquences sur la santé      

Jeudi, 16 Octobre 2014

 

Après avoir traversé un hiver particulièrement rude, la population tananarivienne affronte actuellement la chaleur.

 

Dans la journée, les thérmomètres explosent et selon les prévisions, la chaleur maximale peut atteindre 30° pour aujourd’hui. Selon le service de la météorologie, nous traversons en ce moment l’intersaison qui sépare l’hiver de la saison des pluies. Du froid à la chaleur, il est évident qu’un tel choc thermique bouleverse quelque peu les habitudes des habitants de la ville.

 

La chaleur et l’hygiène

 

Toute personne obligée de prendre le transport en commun dans la ville d’Antananarivo comprendra ce dilèmme car avec la chaleur étouffante actuellement il sera plus prudent de se munir d’un masque à gaz avant de prendre le bus avec l’odeur étouffante qui y règne. « Certaines personnes ne semblent pas comprendre la nécessité de prendre une douche et ne comprend pas que leur odeur peut gêner leur entourage » s’indigne Mireille une jeune étudiante à l’Université. Son indignation est compréhensible dans la mesure où elle a du supporter de voyager une demi-heure de voyage avec un homme qui sentait mauvais. « Il sentait la sueur et en même temps le parfum bon marché » raconte cette jeune étudiante. « Encore quand il faisait froid, je comprends qu’on ne puisse pas avoir envie de prendre une douche mais en ce moment il fait chaud alors ces personnes n’ont plus d’excuses pour ne pas en prendre» s’indigne Hanitra une jeune mère. « La situation est telle qu’une fois dans le bus, mon fils de trois ans a crié, maman le Monsieur à côté sent très mauvais. J’avais honte et le Monsieur aussi mais comme on dit, la vérité sort de la bouche d’un enfant » a-t-elle continué.

 

La chaleur et la santé

 

La chaleur quand elle est trop importante peut sérieusement nuire à la santé. Certaines catégories de personnes sont en effet plus sensibles et plus vulnérables à la chaleur. Nous pouvons citer, les enfants en bas-âge, les personnes âgées, les personnes ayant des maladies chroniques comme des problèmes de respiration ou cardiaques, les personnes qui travaillent ou qui font des exercices en étant exposées à la chaleur. Le malaise dû à la chaleur est provoqué par le fait que le corps essaye continuellement de garder la température intérieure à 37°. Pourtant, quand le corps est exposé trop longtemps à la chaleur, il se déshydrate pouvant ainsi provoquer l’épuisement, le coup de chaleur ainsi que d’autres malaises pouvant conduire à la mort.

 

Comme on dit souvent, mieux vaut prévenir que guérir et il en est de même pour la chaleur. Il est donc nécessaire de bien s’hydrater et surtout de ne pas s’exposer trop longtemps au soleil.

 

Recueilli par Y.L

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcende André 17/10/2014 00:38

Certes les mauvaises odeurs sont désagréables, mais où vivent donc ces petites bourgeoises ??? peuvent elles dire combien de "Tananariviens" possèdent une douche dans leur logement (pour ceux qui
en on un) avec eau courante. Font-elles la queue à la borne de leur quartiers? Quand on gagne moins de 3000 ar par jour comment peut on se payer un parfum de luxe alors qu'il est déjà difficile de
se payer un savon. Et que dire des tas d'ordures qui stagnes dans les rue de Tana et leurs relents nauséabonds qui embaumes les quartiers. Mesdemoiselles, un peu de retenue, enlevées vos oeillères
et regardées autour de vous.