Charbon de bois : Toliara, le plus grand consommateur

Publié le par Alain GYRE

Charbon de bois : Toliara, le plus grand consommateur       

Jeudi, 20 Mars 2014

Si la demande en charbon de bois se concentre dans les régions Analamanga, Vakinankaratra et Haute-Matsiatra, Toliara détient le record de consommation par tête d’habitant.

 

Celle-ci se situe à 150 kg/habitant/an, contre 100 kg au niveau national. Cette situation peut s’expliquer par les plats cuisinés composés principalement de grains secs dont la cuisson demande beaucoup de temps. Le reboisement fait pourtant défaut dans l’Atsimo-Andrefana. Pour marquer l’événement planétaire annuel « Une heure pour la terre » célébré à chaque dernier samedi de mars, WWF mènera donc des actions appropriées à la réalité du pays dans trois localités, à savoir Toliara, Morondava et Antananarivo. Dans le monde, « Une heure pour la terre » se résume, en effet, en l’extinction des lumières sur les sites historiques et symboliques de 20h30 à 21h30, en signe d’économie d’énergie. Parmi ces sites, on peut citer les pyramides de Gizeh, l’acropole d’Athènes, le Christ rédempteur de Rio Janeiro, l’Alhambra de Grenade, la tour Eiffel à Paris… A Madagascar, la célébration est fixée au 22 mars pour Toliara et Morondava et se poursuivra du 28 mars au 19 avril pour une exposition de photos au jardin d’Andohalo et puis à la galerie d’art Hay kanto d’Ivandry.

 

Pour Toliara, il sera question de distribuer à prix subventionné par WWF 2 000 foyers améliorés. Au lieu de payer 7 000 Ar chez les artisans, les acheteurs pourront en avoir un à 2 000 Ar. S’ils veulent un foyer de l’Association pour le développement de l’énergie solaire (ADES) qui est un des partenaires de WWF dans cette opération, le prix est à 5 000 Ar au lieu de 15 000 Ar. Notons que les 3 200 foyers améliorés distribués par WWF l’année dernières sont tous utilisés par les ménages qui en ont acheté. Mais la plupart du temps, un ménage utilise plus d’un foyer. Il faut aussi noter que Toliara compte dans les 30 000 ménages. Cela veut dire que beaucoup d’efforts restent à faire si on veut exploiter durablement le peu qui reste des forêts de la région. Chaque foyer amélioré permet d’économiser 0,175 ha de forêt par an. WWF affirme que l’utilisation de ce genre de foyer et d’alternatives aux combustibles ligneux est l’une des solutions pour réduire jusqu’à 65% la consommation de charbon de bois par rapport aux foyers de cuisson classiques. Un appel de levée de fonds international a été lancé récemment par WWF pour se procurer 4 000 foyers améliorés pour Toliara.

 

Mais il faut combiner les foyers améliorés au reboisement. Comme de nombreuses régions, l’Atsimo Andrefana fera face à partir de 2030 à des grands problèmes d’approvisionnement en bois énergie à cause de leur raréfaction. Pour y remédier, la région devra planter 3 000 ha/an sur 10 ans. Pour son compte, WWF réalise 1 000 ha/an, le reboisement dans cette région n’étant pas chose facile à cause du climat. Le diagnostic national sur la filière bois énergie montre que 12% de la demande sont satisfaites par les forêts naturelles, alors que 77% par les anciens reboisements comme ceux de la Haute-Matsiatra, de Manjakandriana… Atsimo Andrefana et Boeny seront les régions qui seront les plus affectées par la future raréfaction du bois énergie.

 

Fanjanarivo

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article