Charbon: menace de manque d'approvisionnement

Publié le par Alain GYRE

Charbon: Menace de manque d’approvisionnement

     

 

Mercredi, 05 Septembre 2012

Depuis l’augmentation du prix du charbon de bois, il y a à peu près 5 mois, le prix reste le même. Actuellement, le prix d’un sac varie de 15 000 à 17 000 ariary.

En dépit de l’augmentation du prix de ce combustible qui est la première source d’énergie domestique pour la cuisson de plus de 92% des ménages dans la capitale, il y a une menace de pénurie de charbon. Une réalité que des vendeurs de charbons de bois officiant à Tsimbazaza, Ambanidia, Tsiadana et leurs environs ne contrediront pas, annonçant l’inexistence de leur approvisionnement. Pour dire donc que les charbons sont devenus rares.

Selon Line, vendeuse à Ambanidia, « il est difficile d’avoir du charbon. Cela fait deux semaines que nous ne disposons pas de charbon pour vendre. Car les fournisseurs ne disposent pas, eux non plus de stock ». En fait, les fournisseurs de Moramanga les achètent encore chez les autochtones. Pourtant, ces derniers n’ont pas pu recevoir des permis de coupe. A cet effet, les très peu de gens qui ont déjà les leurs n’arrivent pas à subvenir aux besoins des Tananariviens. « Et même les charbons livrés sont de mauvaise qualité, avec poussières à l’intérieur. Par conséquent, les acheteurs réclament et râlent beaucoup ».

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

charbon electrique 24/10/2012 11:46

Espérons que ce soit temporaire.