Comment Mahaka se procura des boeufs pour les funérailles de sa mère.

Publié le

185 Comment Mahaka se procura des bœufs pour les funérailles de sa mère..

Mahaka était très embarrassé après la mort de sa mère, car il ne possédait pas de bœufs et ne pouvait, par conséquent, pas en faire tuer, ainsi que la coutume le veut.

Une idée, lui vint : il appuya sa mère contre la porte, assise sur son séant, et lui mit entre les mains du coton et un rouet, pour faire croire qu’elle était vivante et filait.

Il rejoignit ensuite Kotofetsy, et tous deux se mirent à attendre des voyageurs.

X

Comment Mahaka se procura des boeufs pour les funérailles de sa mère.

« Nous n’avions mis cet objet sur notre épaule que pour en connaître le poids. »

Si, au contraire, ils ne sont pas vus, ils emportent l’objet chez eux.

De là est venu ce proverbe :

Ne faites pas comme Kotofetsy et Mahaka qui mettent ce qu’ils trouvent sur leurs épaules. Si le maître les voit, ils prétendent en essayer le poids ; dans le cas contraire, ils s’approprient ce qu’ils trouvent.

Contes populaires malgaches

Recueillis, traduits et annotés par

Gabriel FERRAND 1893

Commenter cet article