Commerce : La production de girofle chute

Publié le par Alain GYRE

Commerce :  La production de girofle chute

 1 giroflier

Victime de la flambée du prix. Depuis 2008, la filière girofle a été marquée par une hausse soutenue des prix, tant pour l'essence que pour le clou. Cette situation a cependant eu des impacts négatifs sur la filière, notamment au niveau de la production. Selon les estimations de la direction régionale

du développement rural (DRDR) dans la région Analan­jirofo, la production va chuter pour la prochaine campagne qui débutera fin septembre. La cueillette excessive des feuilles qui servent à la production d'essence constitue la principale cause de baisse de la production.

Selon les intervenants de la filière, le litre d'essence de girofle s'établit entre 28 000 ariary et 29 000 ariary. Lorsque les demandes affluent, il peut atteindre 43 000 ariary. Les producteurs prennent alors davantage de feuil­les. Pour le clou de girofle, les prix sont aussi à la hausse. Le kilo s'achète actuellement à 26 000 ariary contre 20 000 ariary en 2012 et 5600 ariary en 2008. La baisse de la production explique la hausse enregistrée pour cette année 2013. La région a alors pris des dispositions. Des normes de coupe ont été instaurées, et la période propice à cette activité est règlementée.

 

 

Lantoniaina Razafindramiadana

 

Mercredi 07 août 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article