Construction de nouveau pont à Tsiafajavona

Publié le par Alain GYRE

Infrastructures publiques : Construction de nouveau pont à Tsiafajavona, financée par la NBM

     

 

Mardi, 07 Août 2012

La Nouvelle Brasserie de Madagascar (MBM) se lance dans le financement de construction d’infrastructures publiques. Dernièrement, un nouveau pont baptisé « Hitsikitsika » a été construit à Anosiarivo, Commune Tsiafajavona, grâce à un partenariat de cette société avec l’ONG Association Lalana. L’Etat n’arrive plus à assurer la construction de toutes les infrastructures de ce genre, surtout dans les zones reculées. « Suite aux nombreux déplacements que nous effectuons dans la région, nous avons remarqué deux problèmes majeurs. Pendant la saison des pluies il y a une forte montée des eaux, des rivières. De ce fait, il est quasiment impossible pour les écoliers de se rendre à l’école. De plus, cet obstacle pose également un problème pour l’acheminement des denrées alimentaires, alors que c’est une des principales activités de la commune », a affirmé Jean Bruno, directeur de l’usine NBM. En outre, des riverains ont soutenu que plusieurs personnes ont déjà perdu la vie en essayant de traverser la fameuse rivière, avant la construction du pont.

Développement local. D’après le responsable de la NBM, le financement du nouveau pont s’inscrit dans le cadre d’une action sociale afin de faciliter la vie des riverains. « Ce projet n’est en aucun cas pour les intérêts de l’entreprise. Il s’agit d’une reconnaissance pour cette région où la NBM pompe son eau pour la fabrication de la bière Skol et Libertalia », a-t-il soutenu. Pour le Maire de la commune de Tsiafajavona et le Chef de district d’Ambatolampy, cette œuvre est une aubaine pour le développement de la région et pour faciliter la vie des riverains. Ils ont d’ailleurs invité le secteur privé dans son ensemble à se lancer dans ce genre d’action, afin de promouvoir le développement local dans le cadre du partenariat public-privé.

Antsa R.

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article