Coopération entre l’IRCOD Alsace et les collectivités partenaires malgaches

Publié le par Alain GYRE

Coopération entre l’IRCOD Alsace et les collectivités partenaires malgaches: Plusieurs projets en cours            

Mercredi, 18 Juin 2014

 

La mission commune de l’Institut régional de coopération développement (IRCOD Alsace) et du Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France à Madagascar a été l’occasion de souligner les avancées décisives dans les projets portés par les collectivités alsaciennes et leurs partenaires à Madagascar.

 

Et selon les informations publiées sur le site -Ambassade de France à Madagascar et Consulat général de France à Tananarive- il apparaît que le projet d’Appui à la gouvernance intercommunale à Maevatanana (AGIM – 2012-2016) bénéficie du soutien financier de la Délégation de l’Union européenne à Madagascar, du Ministère des Affaires étrangères et du développement international, de la Région Alsace, du Conseil général du Bas-Rhin et de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse. Il vise à faire de l’Organisme public de coopération intercommunale (OPCI) Volamena, qui rassemble 14 communes du district de Maevatanana, un moteur de développement local et à l’autonomiser en s’appuyant sur un projet structurant. Le projet intercommunal de création d’une gare routière à Maevatanana, au bord de la RN4, se donne pour ambition de réguler les déplacements, de proposer des services appropriés (gargottes, station-service, épiceries) sur un même lieu et de garantir des recettes pérennes à l’OPCI qui en sera propriétaire. Le budget prévisionnel table sur 20.000 € de recettes par an.

 

L’avant-projet sommaire a été réalisé de manière participative grâce à la mise en place d’une plateforme de concertation en juillet 2013. Il a été présenté lors de l’atelier et signé formellement par les autorités présentes : OPCI Volamena, Commune urbaine de Maevatanana, forces de l’ordre, professionnels du transport, associations des commerçants et autres services, futurs usagers, services techniques déconcentrés, Région et district.

 

Le recrutement de deux bureaux d’études pour les études techniques détaillées et l’étude d’impact environnemental est en cours. L’appel d’offre pour la construction et la réalisation des travaux sera lancé en juin 2014.

 

En outre, les mêmes données mentionnent que Le projet d’Assainissement à Mahajanga (ASSMA – 2012-2016) vise à mettre en place une filière assainissement, à agir au cœur des quartiers (14 fokontany ont été ciblés) et à positionner la municipalité de Mahajanga comme acteur central du dispositif.

 

Il est soutenu financièrement et techniquement par de nombreux partenaires, dont la Délégation de l’Union européenne à Madagascar, le Ministère des Affaires étrangères et du développement international, la Région Alsace, le Conseil général du Bas-Rhin, la ville de Mulhouse, l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et l’ONG Enda Océan Indien.

 

En 2014, 15 blocs sanitaires seront construits, soient 65 latrines, 47 douches et 15 bornes-fontaines, ainsi que 175 latrines familiales. La gestion des blocs sanitaires sera confiée à des associations de quartiers sélectionnées par la commune.

 

Le tout avec en toile de fond la poursuite de la réalisation d’ouvrages eau et assainissement dans la commune urbaine d’Ambato Ambarimay. Le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France a appuyé en 2013 la construction d’un puits dans le fokontany d’Ankaraobtao et d’un bloc sanitaire au niveau du stationnement des taxi-brousses à Ambato Boeny, gérés respectivement par une association de femmes et une association d’ handicapés, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan communal de développement Eau et assainissement.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article