Craam : Jean-Joseph Raberiavelo à l’honneur

Publié le par Alain GYRE

Craam : Jean-Joseph Raberiavelo à l’honneur                  

Jeudi, 23 Janvier 2014

 

« S’exposer pour mieux respirer... autrement ». C’est dans ce cadre artistique et surtout de matières vives, que le Centre de Ressources des Arts Actuels de Madagascar (CRAAM) auprès de l’Université d’Ankatso accueille des artistes issus de plusieurs disciplines.

 

Môssieur njo, présente depuis hier et jusqu’au 12 février, une exposition intitulée « Si Jean-Joseph Rabearivelo était une bonne sœur… ».  Il s’agit d’une sorte de fixation anodine tout d’abord, ensuite, une obsession particulièrement douteuse quoique exquise naquirent petit à petit, au fil des années. Dans un premier temps, pour le poète immense et suicidé : Jean-Joseph Rabearivelo. Et l’artiste de préciser : «Pour ce qui est de la bonne sœur… c’est arrivé en moi comme ça, je rêvais debout sûrement, comme on dit ici. Les bonnes sœurs me fascinent, pourquoi, encore une fois, je ne saurais trop vous le dire… leurs vœux de chasteté peut-être…c’est tout aussi beau, vous savez…Ainsi, en réunissant les deux, je me suis juste demandé ce qui se passerait dans la tête de notre immense poète s’il croyait être (pour de vrai) une bonne sœur… cette exposition/performance en est le témoin privilégié».

 

Môssieur njo est un jeune artiste doté d’un talent d’un grand pêcheur, bien évidemment, grand pêcheur de rêves, romancier, artiste, loin, très loin de la réalité. Notons qu’une rencontre entre Môssieur njo et les étudiants se tiendra le mercredi 5 février prochain dans les locaux du CRAAM.

 

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article