CYCLISME - XE TOUR DE MADAGASCAR : Guy Smet l’emporte au sprint

Publié le par Alain GYRE

CYCLISME - XE TOUR DE MADAGASCAR :  Guy Smet l’emporte au sprint

 

1-etape.jpg

 

Guy Smet, endossant à la fois le maillot jaune Bank of Africa et le maillot Telma de la victoire d’étape

 

La première étape du Xe Tour cycliste de Madagascar est revenue, hier, au coureur belge Guy Smet. Aucun Malgache n’est monté sur le podium. Les choses sérieuses commencent ce jour à Brickaville.

 

À l’usure mais une victoire quand même. Guy Smet de l’équipe belge a encore prouvé, hier à Toamasina durant la première étape du Tour cycliste international de Madagascar, qu’il est un expert du critérium. Sur un parcours de ville initialement long de 90km mais qui finalement était de 120km, soit 18 tours de ville, ce coureur s'est montré impérial.

Mais si c’était assez facile pour lui de s’imposer à Mahajanga en 2012, finir sur une victoire à Toamasina en 3h 04mn 48s s’est avéré plutôt difficile. Il avait continuellement dans sa roue le Malgache Roger Randria­nambinina (4e) et le Réunion­nais Elma Sébastien (3e). Heureusement pour, lui qu’il pouvait bénéficier de l’aide de son coéquipier Koen Demuyunk (2e) qui l’aide beaucoup dans un sprint infernal sur plus de 100m.

« C’était loin d’être facile. Avec moi j’avais tout d’abord trois bons coureurs malgaches et deux bons réunionnais. Au final, j’ai pu gagner avec la contribution de Koen et voilà tout. Je suis assez content de cette victoire et j’espère que les Belges puissent avoir d’autres victoires d’étape de ce genre », positive Guy Smet.

En général, l’étape d’hier était donc loin d’être catastrophique pour le clan malga­che. Jean de Dieu Rakoton- drasoa, Hasina Rakotonirina et Lalatsoa Andriambelotiana ont terminé cinquième, sixième et septième avec un retard de 3mn 44s. Le gros peloton où figurait Emile Randrianantenaina, Médéric Clain et les autres quant à lui a pris 6mn 30s.

Dragée haute

Aujourd’hui, la deuxième étape du Tour partira de Brickaville pour arriver à Moramanga. Une étape de montagne longue de 140km, favorable aux Malgaches où tout pourrait déjà se jouer. « Le plus important pour nous c’est d’avoir pu accrocher les Belges au cours du critérium qui était loin d’être une spécialité pour nous. On s’est amélioré et on pense tenir la dragée haute. On va attaquer en montagne et on fera tout pour endosser le maillot jaune Bank of Africa dès demain », estime Roger Randrianambinina.

 

Les maillots du jours

Maillot jaune BOA du meilleur au classement au temps : Guy Smet (Belgique)

Maillot rouge THB du meilleur au classement aux points : Guy Smet (Belgique)

Maillot Telma du vainqueur d’étape : Guy Smet (Belgique)

Maillot Coca Cola du premier des invités : Guy Smet (Belgique)

Maillot AGS Frasers des points chauds : Koen Demuyunck (Belgique)

Maillot Telma du premier malgache : Roger Randrianambinina (Equipe nationale BOA)

Maillot l’Express de Madagascar de la combativité : Roger Randrianambinina (Equipe nationale BOA)

Maillot Total de la plus longue échappée : Elma Sébastien (La Réunion)

Maillot BOA du meilleur équipier : Koen Demuyunck (Belgique)

Maillot Eau vive du meilleur jeune malgache : Hasina Rakotonirina (Equipe nationale BOA)

Maillot Midi du combiné : Roger Randrianambinina (Equipe nationale BOA)

Maillot Moneygram du plus jeune du Tour : Hasina Rakotonirina (Equipe nationale BOA)

Maillot Rexona de l’élégance : Vincent Craczyk (Belgique)

Maillot Socolait du fair play : Emile Randrianantenaina (Equipe nationale BOA)

Maillot Coopération franco-malgache du meilleur Européen : Guy Smet (Belgique)

Maillot Air Madagascar de la plus longue remontée : Jean de Dieu Rakotondrasoa (Equipe nationale BOA)

Maillot White Palace Hôtel du plus ancien coureur : Didier Langlois (France)

Maillot TVM du plus malchanceux : Lalatsoa Andriambelotiana (Equipe nationale B Telma)

Maillot Canal+ de la lanterne rouge : Jean Nico Rakotoarivelo

 

 

 

Dina Razafimahatratra

 

Vendredi 29 novembre 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article