Cyclone: Felleng fait cinq victimes

Publié le par Alain GYRE

Cyclone : Felleng fait cinq victimes

Le cyclone Felleng reste à proximité des côtes malgaches pour quelques temps encore

Même moins fort que prévu dans la capitale, le cyclone Felleng a fait cinq victimes et détruit des infrastructures sur les côtes Est. Les avis de menace sont ainsi maintenus.

«La crue sur une rivière, causée par la pluie tor­ren­tielle du cyclone Felleng, a emporté une personne dans la commune rurale d'An­jahana, district de Maroantsetra. À Ankadikely Ilafy trois personnes ont péri dans un éboulement et une autre à Anosy Avaratra», a fait savoir le point de situation du cyclone tropical Felleng dressé par le Bureau national pour la gestion des risques et catastrophes (BNGRC), hier. Douze personnes ont dû quitter leurs maisons dans la ville de Maha­noro après le passage du cyclone. Aussi, la plupart des localités dans la partie orientale de la Grande île ont été affectées par cette intempérie. « Les routes reliant quatre communes au chef lieu de district, entre autres Vohitranimora, Fetraomby et Mahatsara sont désormais impraticables à cause de la montée du niveau des rivières. Les pirogues sont ainsi les seuls moyens de transports en cas d'urgence », a relaté une source auprès du district de Brickaville.
À Soanie­rana Ivongo, une cinquantaine de maisons ont été également inondées à cause de la montée des eaux. Et une case a été emportée et quatre autres décoiffées par les rafales de vent dans le district d'Antanambao Manam­potsy. La vague a, par contre, détruit le port de la commune rurale de Tanambao Mahatsara, district de Vato­mandry. Dans la capitale et ses périphéries, seule la pluie intermittente a perturbé le quotidien des habitants et ses périphéries, hier.
Avis maintenus
Toutefois l'Autorité pour la protec­tion contre les inondations de la plaine d’Antananarivo (APIPA) a lancé un avis d'alerte de menace de danger dans la plaine d’Antananarivo. L'APIPA a précisé par la suite que le niveau des rivières n'a pas encore atteint les seuils critiques. « Sur la rivière Ikopa, à Anosizato, le niveau de la rivière est de 2,45 m. Le niveau a baissé de 0,32 m en 24 heures et continuera à baisser durant les prochaines 12 heures. Tandis qu'à l’échelle de Bevomanga, le niveau de l’Ikopa est de 4,08 m. Le niveau a monté de 0,10 m en 24 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures. Toutefois, la côte d’alerte de danger déclaré à cette station est de 4,50 m», souligne le communiqué de l'APIPA. Le niveau de la rivière Sisaony et Imamba continue par contre à baisser durant les prochaines 12 heures.
Mais même si le cyclone Felleng est moins fort que prévu et commence à s‘ affaiblir. Le service météorologique d'Ampandria­nomby recommande encore la prudence. « Felleng poursuit son déplacement vers le Sud, et son centre est localisé à 225 km au Sud Est de Brickaville à 15h locales. Les avis de danger imminent dans la partie orientale, l'avis de menace et d'avertissement sur la partie Nord et les Hautes terres sont encore maintenus», conclut le communiqué du service météorologique.

Vonjy Radasimalala

Vendredi 01 fevrier 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article