Darafify, le pied te gratte!

Publié le par Alain GYRE

105 Darafify, le pied te gratte !

 

            Il était une fois dans un pays des sept mers, sept collines, sept vents un géant nommé Darafify.

 

            Selon la légende quand ce géant tomba dans la mer, l’île bleue a surgi.

Angano, angano, arira, arira.

 

Darafify est un géant dont la tête arrive jusqu’au ciel et quand il fait un pas, il atteint l’autre bout du monde.

            Un jour, un pauvre paysan alla dans la forêt pour couper du bois.il vit un tronc d’arbre énorme et décida de l’abattre. Au premier coup de hache, Darafify crût que c’était une piqûre de moustique et n’y prêta pas beaucoup d’importance. Le paysan continua à couper et Darafify se gratta la jambe de temps en temps sans se soucier. Le sang commença à couler, couler, couler et devint un ruisseau rouge, une rivière rouge et Darafify tomba dans la mer.

C’est ainsi, dit-on, que la chute de Darafify dans l’océan a provoqué les vagues, et c’est pour cela que la mer ne s’arrête pas de bouger.

Contes, contes, légendes, légendes, ce n’est pas moi qui ai menti, ce sont les anciens.

            L’île bleue, dit-on donc, a surgi de l’océan quand Darafify est tombé dans la mer, c’est pour cela qu’elle a la forme du pied gauche de Darafify, sa plante de pied gauche.

 

            Angano.

Publié dans Contes sur la toile

Commenter cet article