Poème: "Demain" Rado

Publié le par Alain GYRE

Demain

 

Demain !

 

Il y aura un nouveau soleil qui brillera dans le ciel

Il y aura un vent qui soufflera et répandra un vrai parfum

Il y aura une douce chanson qu’entonnera une mère pour son enfant

Il y aura des villages qui vivront dans la paix

Il y aura des champs luxuriants de fleurs qui s’offriront à la vue

Il y aura de belles rizières  teintées d’éclats dorés.

 

Oui, demain, si tu veux :

 

Il y aura des cœurs amoureux qui seront comblés de bonheur

Il y aura aussi la confiance qui remplacera les verrous

Il y aura un bon riz qu’on accompagnera de bonnes viandes rouges

Il y aura l’égalité loin de l’égoïsme

Il y aura des bêches à lames longues qui brilleront dans les champs

Et des chants d’enfants qui émerveilleront les passants…

 

Oui, demain, si, tu veux :

 

Il y aura la tranquillité de l’esprit, le respect des droits

Il y aura le respect des lois, il y aura la paix du cœur

Il y aura la possibilité de s’exprimer en toute liberté

Il y aura des chants qui monteront librement

Il y aura  des mains qui se tiendront à longueur d’année

Il y aura aussi la fraternité : se redresser ensemble, porter le deuil ensemble.

 

Oui, tout cela est pour demain !

 

Mais aujourd’hui on a besoin de bras pour retourner la terre

Il faut de la volonté pour combattre le mensonge

Il faut des mains calleuses et écorchées

Il faut de la ténacité bien enracinée et qui ne cédera

Il faut des efforts et des luttes sans répit

Il faut du courage pour déplacer les rochers.

 

Il faut de la droiture pour faire triompher la vérité

Il faut une aide à ceux qui, piétinés, n’arrivent à se relever

Il faut qu’il y ait des bris d’os

Il faut des nuits blanches

Il faut de la ténacité

Et un esprit infatigable.

 

Alors seulement naîtra demain !

 

Zo, p. 16

 

Rahampitso !

 

Rahampitso !

 

Hisy masoandro vao mibaliaka ery an-danitra

Hisy rivotra mitsoaka sy hamerovero hanitra

Hisy kalokalo mamy hataon’ny reny ho an’ny zanany

Hisy vohitra miaina ao anaty fiadanany

Hisy saham-boninkazo milenodenoka jerena

Hisy tanim-bary soa miloko volom-bolamena.

 

Eny, rahampitso, raha tianao :

 

Hisy fo mifankatia izay ho feno fahasambarana

Hisy koa ny fahatokiana hisolo hidim-baravarana

Hisy ampangoro manitra hilaofana varanga mena

Hisy fitovian-jo lavitra fitiavan-tena.

Hisy angady lava lela hanelatrelatra eny an-tsaha

Ary hiran’ny kilonga izay manaitra ny mpizaha…

 

Eny, rahampitso, raha tianao :

 

Hisy fiadanan-tsaina, hisy fanajana Zo

Hisy fanajana sata, hisy fitonen’ny fo

Hisy fahafaha-miteny azo atao an-kalalahana

Hisy hira hanakoako ao anaty fahafahana

Hisy tana-mifandray mifampitohy mandavan-taona

Hisy koa firahalahiana, indray mitraka, indray misaona.

 

Eny, izany no ampitso !

 

Fa anio dia mila sandry hamadihana ny bainga

Tsy maintsy misy herin-tsaina anoherana ny lainga

Tsy maintsy misy felan-tànana feno kitro sy mipoaka

Tsy maintsy misy kirin-tsaina izay mamàka tsy mitsoaka

Tsy maintsy misy fiezahana ary tolona tsy miato

Tsy maintsy misy herim-po hanakipaka ny vato.

 

Tsy maintsy misy fijoroana hampandresy irony marina

Tsy maintsy misy fanampiana ireo voahosy tsy tafarina.

Tsy maintsy misy taolam-baky

Tsy maintsy misy alim-potsy

Tsy maintsy misy fikirizana

ary saina tsy mba vizana.

 

Vao ho teraka ny ampitso !

 

Zo, p. 16

 

Georges ANDRIAMA NANTENA (RADO)

Textes malgaches choisis et traduits par

François-Xavier RAZAFIMAHATRATRA

 

Publié dans Poèmes malgaches, Poèmes, Rado

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article