Destination Madagascar – Un léger mieux pour les arrivées touristiques

Publié le par Alain GYRE

Destination Madagascar – Un léger mieux pour les arrivées touristiques

Les touristes chinois débarquent en masse à Ivato

 

26.08.2014

 

Les professionnels du tourisme notent une nette amélioration des arrivées touristiques depuis la deuxième moitié de la saison. Mais le vrai espoir est placé en 2015.

 arrivees.jpg

Le constat est visible par la présence assez importante d’étrangers dans les rues et sur les routes. Les arrivées touristiques enregistrent un léger mieux pour la deuxième moitié de la saison qui a commencé au mois d’aout. Aucun chiffre, pour l’instant, n’est disponible, mais l’amélioration est confirmée au niveau des professionnels du secteur. À commencer  par les compagnies qui notent une hausse du taux de remplissage pour ce mois d’août. Mais d’autres professionnels comme les hôteliers, les agences de voyage  et les loueurs de voitures, enregistrent également une  augmentation palpable du taux de fréquentation, ces dernières semaines.

« J’ai été pratiquement en location par des groupes tout au long de ce mois d’août, après un mois de juillet très décevant. Beaucoup de touristes  font le circuit sud, mais des sites comme Andasibe sont également très prisés », témoigne Andry Razanakoto, gérant-propriétaire d’une société de location de voitures.

Une reprise tardive donc qui permettrait aux professionnels du secteur de sauver une saison qui s’annonçait catastrophique. Alors que 2014 était présentée comme une année de la relance, le tourisme en particulier a souffert de la période de flottement et d’incertitude qui a suivi les élections présidentielles. Il faut dire que les risques d’une crise postélectorale avaient incité beaucoup de tours opérateurs, à être prudents à vendre la destination Madagascar. À cela s’ajoutait la mise à mort des deux touristes à Nosy-Be qui avait écorné l’image de l’ensemble du pays.

Calme actuel

« À cause de cette situation, beaucoup de tours opérateurs n’avaient pas du tout programmé la destination Madagascar dans leur catalogue 2014.  Mais la levée du code couleur orange pour Nosy-Be et l’évolution de la situation politique ont changé la situation », analyse un technicien du secteur.

Une fin de saison qui va se terminer dans l’optimisme donc pour les professionnels. Malgré tout, il ne faudrait pas s’attendre à une amélioration des chiffres pour cette année.  Mais si le calme actuel perdure, l’espoir d’une véritable reprise qui pourrait même être un boom des arrivées est désormais placé en 2015. Déjà, le retour de Nosy-Be parmi les destinations phares est ressenti. Mais les actions de promotions apporteront également leurs fruits.

Mais la situation de 2008, année record du nombre d’arrivées, incite toujours les professionnels à la prudence. Alors que tout le monde se préparait et investissait en vue d’une année 2009 exceptionnelle, les violences politiques avaient faussé toutes les prévisions. Un appel est également lancé aux autorités, pour que la compagnie nationale Air Madagascar se prépare à cette reprise. Il faut dire que les annulations et les gros retards à répétition des vols de la compagnie nationale ont largement contribué à plomber le tourisme. Les perspectives d’une acquisition de nouveaux appareils pourraient changer la donne.

Mahefa Rakotomalala

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article