Développement durable: de l'énergie grâce à l'éthanol

Publié le par Alain GYRE

Développement durable

De l’énergie grâce à l’éthanol

La rue du village d’Ankaraobato, commune Milenake est devenue lumineuse depuis deux mois. Ce changement résulte de l’utilisation du pico hydraulique financé par la fondation Tany Meva. Pour le moment, les particuliers n’ont pas encore accès à l’électricité. Ils doivent encore patienter jusqu’à fin juin. Un groupe électrogène qui marche à l’éthanol suppléera les deux turbines actuelles. Chaque ménage doit payer Ar 120 000 pour l’installation extérieure. L’usager aura, par la suite, le droit d’utiliser trois à quatre ampoules, un lecteur et un poste téléviseur. Le coût mensuel est d’Ar 6000. Certains habitants d’Ankaraobato trouvent ce forfait assez cher mais sont, quand même, prêts à devenir des abonnés. Kotozafy, le premier responsable de la commune indique que c’est l’équivalent de la dépense mensuelle de chaque ménage s’il utilise une seule lampe à pétrole. Si le ménage emploie trois lampes, la dépense peut être multipliée par trois. Le maire recommande à sa population d’utiliser l’électricité qui est plus économique.

Judicaëlle Saraléa

Mercredi 13 juin 2012

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article