District de Vangaindrano : appel pour la réhabilitation de la RN

Publié le par Alain GYRE

District de Vangaindrano : appel pour la réhabilitation de la RN       

Vendredi, 08 Novembre 2013

 

Vangaindrano, une localité du Sud-est située à 700 km de la capitale.

 

La route y menant est coupée à 30km à l'entrée de la ville, faisant ainsi que les passagers sont obligés de faire du transbordement dans le village de Lohagisa. A cet effet, la population locale rencontre plusieurs problèmes entraînant des perturbations et des dysfonctionnements dans leur vie quotidienne. La région est connue par sa production en agricole, ses produits maritimes ainsi que le secteur tourisme. Les informations publiées indiquent que le manioc représente une grande place dans la production, plus de 75%. La majorité de la production est à vendre mais, très peu de collecteurs ou très peu des habitants locaux arrivent à liquider leurs produits ailleurs. A part le manioc, les habitants cultivent également de la patate douce, de la banane et le café.

 

En plus de l’agriculture, la région est réputée pour ses richesses écologiques dont, à titre d’exemple le parc national Befotaka Midongy (à 94 km de Vangaindrano), très prisés par plusieurs touristes locaux. Mais le nombre des touristes diminue petit à petit à cause du très mauvais état routier. C’est l’une des zones d’intervention du programme du patrimoine mondiae de l’Unesco à Madagascar. Sa superficie est de 192.198ha. L’altitude à l’intérieur du parc varie de 689 m à 1.679 m. Le parc national de Befotaka Midongy présente plusieurs types d'habitats représentatifs de l'Ecorégion du Centre et de l'Est. Outre ces habitats, il abrite aussi des forêts ainsi que des habitats aquatiques dont les rivières, lacs, marécages et autres. Face à ce problème routier, les habitants locaux et les transporteurs ainsi que les opérateurs économiques qui travaillent sur cet axe de la RN 12 lancent un appel à l'Etat pour constater de visu et réhabiliter cette route nationale.

 

R.V.

La Gazette

 

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article