Don de semences aux organisations paysannes

Publié le par Alain GYRE

Don de semences aux organisations paysannes            

Samedi, 31 Mai 2014

Comme chaque année le 25 mai, Madagascar célèbre la Journée de l’Afrique. La date commémorative tombant un dimanche, il a été convenu de célébrer la Journée de l’Afrique le mercredi 28 mai 2014. En effet il s’agit de l’anniversaire de la signature le 25 mai 1963 des accords de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine) aujourd’hui devenue l’Union Africaine.

 

Le thème de la célébration de cette année met à l’honneur l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en soulignant l’importance du développement de l’Agriculture dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. A cette occasion, la FAO, sollicitée par l’UA, fait un don de semences de cultures maraîchères à l’intention de treize organisations paysannes dont la majorité est conduite par des femmes agricultrices. Ces associations issues de diverses régions de l’île sont appuyées par des structures partenaires du développement rural dans la diversification des cultures et le développement des cultures maraîchères qui contribuent grandement à l’amélioration des revenus des ménages membres. Le pack est constitué de semences améliorées de spéculations différentes (Haricot vert, Petits pois, Petsay vert, Tomate, Gros oignon, Concombre, Carotte nantaise, Chou jaune, Brède morelle, Ti-sam, Courgette, “Anandrebaka”, Citrouille). En plus de ces semences, le FIDA et le PAM ont également apporté leurs contributions en donnant à ces associations des petits équipements agricoles tels que des sarcleuses et des bêches (angady). Les 3 agences onusiennes : la FAO, le FIDA et le PAM, ont soutenu l’organisation de cette célébration, car en effet ce sont les agences du Système des Nations Unies qui sont chargées de manière directe de l’Agriculture, de l’alimentation et du développement rural dans le cadre de leurs interventions.

 

Cette initiative de la FAO rentre dans le cadre de la promotion de l’Année Internationale de l’Agriculture Familiale, car en effet les objectifs de cette thématique de l’ONU pour cette année sont de renforcer les capacités d’adaptation des agriculteurs à travers les organisations et groupements professionnels, de soutenir ces organisations pour le renforcement de leur résilience face aux pressions engendrées par le changement climatique touchant le pays et de souligner l’intérêt particulier de la dimension genre en relation avec le rôle prédominant de la femme rurale dans l’agriculture familiale. Les efforts de l’Organisation ne cessent de s’amplifier pour mener à bien les interventions liées à ces défis, et la FAO constate que ses partenaires collaborent dans cette cause pour l’élimination de la faim.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article