Education: un grand défi jusqu'en 2015

Publié le par Alain GYRE

Éducation : un grand défi jusqu'en 2015

     

 

Samedi, 06 Octobre 2012

Après le plan national sur l'éducation pour tous (Ept), une nouvelle stratégie est développée actuellement, intitulée Plan intérimaire de l'éducation (Pie).

Cette dernière est en place suite au Global partenership for education (Gpe) ou la charte du partenariat mondial pour l'éducation. En fait, le Gpe en tant que bailleur est prêt s'investir dans le volet éducation une somme de 85 millions de dollars pour Madagascar. Ce budget sera ainsi utilisé pendant l'accomplissement du Pie de 2013 à 2015.

Enfin d'utiliser cette somme dans la promotion de l'éducation, les partenaires à savoir l'Unicef, le Pam, l'Usaid, l'Union européenne, la Banque mondiale, … se sont réunis hier à l'Hôtel Colbert afin de faire un état des lieux de l'Ept et afin de définir les prochaines stratégies pour développer l'éducation.

Selon le bilan du ministère de l'Education nationale (Men), " le système éducatif a chuté depuis quelques années. Ainsi, le taux de redoublement n'a pas été réduit, actuellement, il représente encore les 20% des scolarisés. Pire, le ministère a relevé une recrudescence de l'exclusion scolaire. Et par rapport à ceux qui poursuivent les études, seuls 60% d'entre eux arrivent à terminer l'école primaire. De plus, actuellement 10% n'ont jamais été scolarisé ", a confié Joël Andrianalizandry, directeur de la planification de l'éducation auprès du Men hier. Il a ajouté aussi que les 20% des plus pauvres sont les plus pénalisés au niveau de l'accès et encore plus pour le maintien à l'école.

Face à la dégradation de l'éducation, le ministère a partagé et a accepté les appuis du Gpe. Le Pie sera donc appliqué. Il est à noter qu'il s'agit en fait d'une programmation cohérente des activités gouvernementales dans le court-terme, dont les bénéficiaires sont les préscolaires, les primaires et les collèges. Ces niveaux concernent la grande majorité des jeunes, ils offrent les meilleurs rendements sociaux et constituent la base du système éducatif. En plus du Pie, un plan sectoriel à long terme sera aussi développé bientôt concernant cette fois tous les niveaux supérieurs, c'est-à-dire auprès du ministère de l'Enseignement supérieur et du ministère de l'Enseignement technique.

Rappelons que le Pie répond à 6 principes de base à savoir le maintien du système éducatif, la mise en œuvre de l'objectif de l'Ept, la promotion de l'équité du système éducatif, la recherche de meilleurs rendements dans la gestion des flux d'élèves, la recherche l'efficience et enfin le renforcement des responsabilités à chaque niveau de décision pour améliorer le processus de déconcentration.

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article