Eisa à Vontovorona: appui aux femmes leaders

Publié le par Alain GYRE

Eisa à Vontovorona: Appui aux femmes leaders

     

 

Vendredi, 14 Septembre 2012

Depuis 2007, l’Electoral institute for sustainable democracy in Africa (Eisa) a mené toute une série d’ateliers cadrant dans le renforcement de capacités dans la démocratie et la gouvernance dans la Grande Ile à l’endroit des femmes leaders, des femmes candidates, des étudiantes des universités.

Depuis hier et jusqu'au samedi, l’organisme propose un grand atelier afin de renforcer les capacités des femmes. Pour ce faire, il appuie aux techniques de facilitations. En fait, la raison de cette formation fait appels à des facilitateurs ou facilitatrices à chaque atelier organisé dans les régions. Et vu que plusieurs femmes sont responsables et s’intéressent de plus en plus à la politique et au développement du pays, l’Eisa a décidé de donner une formation de formateurs et de facilitateurs. Pour cette édition, l’Eisa a collecté une centaine de dossiers de manifestation d’intérêt relatifs à la formation. Parmi lesquels, 32 ont été sélectionnés. Ces derniers suivent la formation de renforcement des capacités au complexe hôtelier à Vontovorona jusqu’au 15 septembre. Notons que les participantes sont issues des régions Anosy, Menabe, Diana, Analamanga, Melaky, Atsinanana, Alaotra Mangoro, Matsiatra Ambony et Amoron’i Mania.

Outre le fait d’être des militantes du genre, ces participantes venant de divers milieux socioprofessionnels partant des femmes au foyer, des responsables d’associations, membres du conseil supérieur de la transition et membres du congrès de la Transition, se sont réunies afin de renforcer leurs connaissances dans le cadre de la promotion du mouvement 30-50% et de les outiller sur les techniques et supports de facilitation adaptée à chaque cible.

Il est à noter que quelques facilitateurs formés à l’issue de cet atelier auront l’occasion de faciliter le prochain atelier pour les femmes responsables au niveau local, organisé par l’Eisa dans la région Betsiboka. Les autres facilitateurs seront mobilisés pour les autres ateliers.

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article