Electricité – Madagascar largement sous-équipé

Publié le par Alain GYRE

Electricité – Madagascar largement sous-équipé

 1-bougie.jpg

Une hausse de la production en électricité au niveau national a été constatée cette année, par rapport à 2013, selon les derniers chiffres du tableau de bord de l’Institut national de la statistique. Au total, la production en électricité au niveau national a atteint 121 725 MWh en janvier 2014, contre 116 710 MWh pour la même période en 2013, soit une hausse de 4.3%. Une hausse de 6.8% a été enregistrée sur la production d’énergie hydraulique sur la période étudiée, celle-ci est passée de 70 695 MWh en janvier 2013 à 75 503 en 2014. Pour la production de l’énergie thermique, celle-ci a connu une hausse de 0.4% allant de 46 015 MWh à 46 221 MWh.

Par ailleurs, une hausse de 2.9% a été observée sur la consommation en électricité dans le pays. Celle-ci est passée de 79 196 MWh en  2013 à 81 293 MWh cette année. Une hausse de 5.7% a été observée pour la consommation des ménages, une baisse de 0.6% chez les industries et autres services, et une hausse de 16% pour l’éclairage public, indiquent toujours les chiffres de l’Instat. Mais  Madagascar reste sous équipé en électricité.  L’accès à l’électricité reste un problème majeur qui freine considérablement le développement dans le pays, comme dans les autres pays du continent africain.

La production d’électricité de Madagascar provient essentiellement de deux sources, entre autres l’hydroélectricité et les énergies fossiles. En 2011, l’énergie hydroélectrique assurait 52% de la production électrique, les combustibles fossiles apportaient les 48% restants. Bien que Madagascar dispose d’un fort potentiel pour développer les énergies renouvelables, le pays a cependant de plus en plus recours aux énergies d’origine fossile pour accroître son taux d’électrification, l’un des plus faibles d’Afrique (environ 15%, et beaucoup moins en zone rurale). Le faible pouvoir d’achat de la population face au prix exorbitant de l’électricité bloque largement la population dans les zones urbaines et encore plus dans les zones rurales à ne pas accéder à ce besoin. En outre, la production d’électricité en centrale thermique augmente depuis quelques années alors que les énergies renouvelables peinent à se développer.

 

Recueillis par Riana

Madagascar Matin

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article