Électrification rurale : La région Betsiboka s’engage dans la transition énergétique

Publié le par Alain GYRE

Électrification rurale : La région Betsiboka s’engage dans la transition énergétique

mardi 12 août 2014

 Le_barrage_sur_la_rivi_re_Mamokomita-5843f-dd967.jpg

Le barrage sur la rivière Mamokomita

 

Les communes rurales d’Andriba et de Mahatsinjo dans le district de Maevatanàna sont désormais desservies en électricité grâce au projet de microcentrale hydroélectrique d’Anjiajia mis en œuvre avec la Coopération allemande (GIZ), l’ADER et la Société d’électrification rurale de Madagascar (SERMAD). Le projet consiste à desservir en électricité les deux communes rurales à partir du site de 2X80 kW sur la rivière Mamokomita. Pour le moment, la puissance de la centrale est de 80kW, avec la possibilité d’être doublée suivant l’évolution de la demande en énergie des clients.

 

Le ministre de l’Énergie, Fienena Richard, a expliqué à la population l’importance de cette ressource énergétique, l’un des facteurs stratégiques pour soutenir tout projet d’investissements, dans tous les secteurs de développement. Dans la nouvelle politique sectorielle de l’Énergie, l’objectif est d’augmenter le taux d’accès à l’électricité, à travers un plan à moindre coût, en vue d’accroitre l’électrification dans les zones non ou moins desservies. Avec l’inauguration de la centrale d’Anjiajia, le ministère de l’Energie engage le processus de mise en œuvre effective de la politique énergétique, en l’occurrence, la transition énergétique, phase de substitution des unités thermiques utilisant des produits pétroliers importés par des installations fonctionnant avec des sources d’énergie renouvelable ; puis l’accès de la population à l’électricité.

 La_turbine_d_Anjiajia-6f743-92647.jpg

La turbine d’Anjiajia

 

Depuis 2006, la commune rurale d’Andriba, dans la région de Betsiboka, bénéficiait de l’électricité fournie par une centrale thermique diesel gérée par l’entreprise SERMAD. À cause du prix élevé de l’énergie et de la qualité de service, l’accès à l’électricité de la population restait très limité. Face à ce constat, l’ADER, en partenariat avec SERMAD et la GIZ, ont décidé de mettre en place, en 2010, un projet visant à fournir de l’énergie renouvelable disponible 24/24h et à moindre coût.

 

Ainsi, l’inauguration effectuée par le président de la République ce 11 août 2014 marque le lancement officiel des travaux d’électrification en milieu rural.

 

Recueilli par Valis

Madagascar Tribune

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article