Poème: "Elle est morte" Rado

Publié le par Alain GYRE

 

Elle est morte

 

Elle est morte la prostituée !

Elle est morte personne ne s’en inquiète !

Elle est morte personne ne s’apitoie :

Elle est morte personne ne la pleure !

 

Les croyants passent

Et remercient leur dieu

« Leur pays bien-aimé,

est libéré d’une calamité.. »

 

Ce n’est pas une foule dense

Qui accompagnait le corps

Mais des filles légères

De vie et de ports

 

Une d’elle interpella Dieu

avec des mots impies :

« Donne-lui le Paradis

Son enfer ici-bas a suffit ! »

 

Sueur, p. 121

 

Maty

 

Maty ilay mpivaro-tena !

Maty tsisy mpanontany !

Maty tsisy mpahonena

Maty tsisy mpitomany !

 

Ny mpivavaka ?.. Nandalo…

dia nisaotra ny andriamaniny :

« Afa-doza nampimalo,

hono, izao ny tany maminy ».

 

Tsy mba olona tomefy

No namoaka izato faty

Fa tovovavy jefijefy

na fiaina, na fitafy…

 

Ny iray niantso an’Andriamanitra

Sy nivantambantan-teny :

« Omen azy re ny Lanitra,

Fa ampy izay ny Afobeny ! ».

 

    Dinitra, p.121

 

Georges ANDRIAMA NANTENA (RADO)

Textes malgaches choisis et traduits par

François-Xavier RAZAFIMAHATRATRA

 

Publié dans Poèmes malgaches, Poèmes, Rado

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article